La Revue de Presse du jour – 17/10/2017

La revue de presse… qui s’ouvre avec une définition extraite du Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert !…

Argent : Cause de tout le mal…
Une autre : Jalousie : Passion terrible…
L’argent : tropisme national où se mêlent vieux fond de culture catholique et passion pour l’égalité. Les Français affectent de ne pas aimer l’argent, en tout cas celui des riches (ce qui fait beaucoup de monde car on est toujours le pauvre de quelqu’un). Ce n’est plus Flaubert qui l’écrit, mais Gérard Courtois dans Le Monde dans sa chronique consacrée au tabou qu’Emmanuel Macron a décidé de transgresser : l’ISF, l’impôt sur la fortune…

Exercice risqué, on va le voir à partir d’aujourd’hui : l’Assemblée nationale débat du Budget 2018…

Les attaques viennent de la gauche, mais Les Echos proposent une radiographie des baisses d’impôts avec l’aide d’un cabinet d’analyse. Et on lit ceci : sur les rémunérations élevées, l’effet des mesures fiscales est « monumental » !
Les plus fortunés vont-ils orienter leur épargne vers l’investissement, le financement de l’innovation et la création d’emplois ? C’est un pari…
Mais, lit-on, des députés La République en marche entendent mettre la pression sur les banques pour qu’elles proposent rapidement de nouveaux outils d’investissement…
Dans ce débat acéré sur le manque à gagner de 3 milliards et demi avec la transformation de l’ISF apparaît une autre polémique à 9 milliards d’euros !
La facture inattendue de la taxe sur les dividendes mise en place en 2012 par François Hollande et censurée par le Conseil constitutionnel…

Une somme que l’Etat va devoir rendre aux entreprises !

L’Opinion détaille cette « faute lourde de Hollande »… Un député La République en marché de la Commission des finances renchérit dans Le Figaro : « C’est un scandale d’Etat ».
« C’est une très mauvaise nouvelle qui nous vient de l’équipe précédente », lâche-t-on à Matignon…
Voilà qui ne va pas apaiser l’exaspération du coupable désigné : l’interview télévisée d’Emmanuel Macron a mis en colère François Hollande, qui n’en peut plus des tacles à répétition, par exemple sur sa « présidence bavarde » raconte Le Parisien…
« François va en balancer une un des quatre, je ne sais pas quand », menaçait un proche hier, les dents serrées, écrit Le Parisien qui dans un petit encadré nous apprend que François Hollande a accepté aussi une conférence rémunérée sur les grands enjeux géopolitiques à Séoul aujourd’hui…
Il avait pourtant annoncé en quittant l’Elysée qu’il ne ferait pas comme Nicolas Sarkozy… Mais une partie de ses honoraires sera reversée à sa fondation La France s’engage…

Il est aussi beaucoup question de hautes rémunérations au sujet de Paris 2024…

Le coprésident des Jeux Olympiques, Tony Estanguet, s’explique longuement dans Le Figaro… Le message retenu pour le titre de la page : « Délivrer des Jeux éthiques, transparents et responsables ».
Mais les questions dans cette interview à Tony Estanguet (qui a été épatant dans cette aventure olympique) portent sur sa rémunération (un salaire de 450.000 euros par mois, selon Le Canard Enchaîné) : faux, répond-il…
Sur les primes versées aux membres du comité de candidature : justifiées, dit-il, « je viens d’une culture sportive dans laquelle les primes font partie du jeu jeu et je trouve ça très bien ».
Question encore sur la note d’un million et demi d’euros pour le déplacement massif à Lima, un rendez-vous où tout était joué. « Si c’était à refaire, je referais pareil », explique Tony Estanguet… qui explique avoir tout de même réduit sur toute la partie lobbying avec… 40 personnes de moins que prévu !

Des nouvelles des médias, actuels et à venir…

Actuels : France Télévision, avec, c’est peu commun, la direction et les syndicats qui font « lutte commune », raconte L’Opinion… Le mouvement social va perturber France Télé dont le budget a été amputé de 50 millions d’euros…
Pas sûr que l’implication de la direction fasse sourire en haut lieu, alors qu’Emmanuel Macron avait déjà choisi de s’exprimer sur TF1 privée dimanche soir…

Médias à venir : un média qui délivre « une information alternative » (c’est sa revendication) arrive en France, c’est Russia Today… La chaîne controversée devrait trouver un débouché sur une ou deux box…
L’intégralité du financement proviendra du gouvernement russe, souligne Le Figaro…
On y trouve des reportages fabriqués comme ce sujet sur les 65 ans de Vladimir Poutine racontant qu’un restaurant de New York servait des hamburgers géants à l’occasion de l’anniversaire présidentiel… Un blogueur avait vite dénoncé la supercherie…

Autre média alternatif, Le Média…

Ce sera un espace culturel, précise Jean-Luc Mélenchon dans une interview à l’hebdomadaire Le 1… Pas le média des Insoumis assure-t-il…
« Le rôle du Média sera de rendre possible et de structurer un espace culturel autonome de résistance et d’insoumission »… explique Jean-Luc Mélenchon dans Le 1 qui a plein de projets et initiatives sociétales… Il semble enthousiaste par exemple par cette idée de copains : créer une organisation pour les enfants sur le modèle des scouts…
En avant les jeunesses mélenchoniennes ! Il n’y a pas d’âge pour, comme le dit le leader, donner des coups de bélier dans la citadelle…

Michel Grossiord