La Revue de Presse du jour – 12/02/2018

La revue de presse… Les miracles viennent des Pyrénées ce matin…

Destins croisés : une médaillée d’or, et une miraculée.
Toutes deux à la Une des journaux…
Perrine Laffont, « la bosseuse », comme dit Le Monde, a apporté à la France sa première médaille des JO. La Pyrénéenne a remporté la finale de ski de bosses à 19 ans…
19 ans, c’était l’âge de sœur Bernadette Moriau, lorsqu’elle est entrée au couvent dans une congrégation de franciscaines… Et c’est retour d’un pèlerinage dans les Pyrénées (Lourdes, évidemment) qu’elle a été soudainement guérie de sa paralysie…
« Lève-toi et marche » : une voix intérieure a révélé le miracle à sœur Bernadette, aujourd’hui âgée de 79 ans ! (Dans la grotte, elle avait ressenti la présence mystérieuse de Marie et de la petite Bernadette…)

Perrine la bosseuse, et sœur Bernadette sont donc les deux bonnes nouvelles du jour…

Même sourire…

Le Figaro a appelé la religieuse : « Je ne parlerai pas, il faut voir avec le diocèse ! Je n’ai qu’une chose à dire : ma joie ».
Sœur Bernadette, 70ème miracle de Lourdes officiellement reconnu, a donné rendez-vous aux journalistes demain à Beauvais. Elle pose tout sourire pour la Une du Courrier Picard…
L’Eclair des Pyrénées : Lourdes fait encore des miracles…

J’imagine que sœur Bernadette est à la Une de La Croix…

Non… Juste un petit article qu’il faut aller chercher page 19… En revanche, à la Une de La Croix, il y a un coup de chapeau à Perrine Laffont qui offre sa première médaille à la France…
Elle nous offre aussi une histoire formidable, comme souvent avec les sportifs… Son destin lui semblait promis au sein d’une famille vivant dans la dévotion de cette discipline : « Les bosses, c’est notre socle », raconte sa mère dans L’Equipe. « Aujourd’hui, je le reconnais, à la maison tout tournait autour de ça »…
Perrine Laffont a chaussé des skis avant même de savoir marcher…
Sa mère toujours : « On lui a acheté une paire et elle les chaussait dans la maison. Elle se déplaçait comme ça, dans sa chambre, dans la cuisine, elle apprenait l’équilibre. Donc, la première fois qu’on l’a posée sur la neige, elle avait l’habitude et s’est laissée glisser avec sa tétine accrochée à sa combinaison »…

Egalement à la Une ce matin, Jérôme Cahuzac…

Lui ne remet pas son titre en jeu, mais il joue gros en appel, comme le dit Le Figaro…
Condamné pour fraude fiscale et blanchiment, l’ancien ministre cherche à éviter une incarcération : il a pris maître Eric Dupond-Moretti comme avocat…
Un avocat qui n’a pas son pareil pour plaider la faiblesse des forts, la petitesse des grands : encore faut-il que son client y mette du sien et donne l’impression qu’il se repend, souligne le journal.
Le Parisien lance de son côté un… « Merci Jérôme ! »
Provocation ?
En fait, l’effet Cahuzac, s’il fut désastreux pour le début du quinquennat Hollande, fut profitable à la lutte contre l’évasion fiscale… Nouvelles règles, nouvelles lois… Au final, souligne Le Parisien, la lutte anti-fraude a été renforcée. Le journal dresse le bilan de la cellule de régularisation qui a fermé fin 2017. Près de 8 milliards de redressements fiscaux. Montant moyen de la régularisation par fraudeur repenti : 240.000 euros…

Une information qui semble un paradoxe à la Une des Echos et du Parisien…

L’info, c’est la pollution automobile (les émissions de CO2) qui sont reparties à la hausse avec le déclin du diesel…
Surprise !
En fait, le diesel est moins polluant que l’essence en dioxyde de carbone, à l’origine du réchauffement climatique (en revanche, le diesel est plus polluant en oxyde d’azote, qui s’attaque aux voies respiratoires).
Diesel ou essence : on a le choix entre la peste et le choléra, résume un écologiste…

Enfin, de la haine à l’amour…

La haine : la veuve de préfet Erignac insultée sur Facebook… présentée je cite comme « le symbole de la femme française collaborationniste »…
Son auteur, assure Le Parisien, Charles Piéri, figure du nationalisme corse… aujourd’hui dans la tourmente, souligne Corse Matin…
Dans ce journal, le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni revient à nouveau longuement sur le discours du Chef de l’Etat la semaine dernière, « un message à rejeter », dit-il.
En revanche, Jean-Guy Talamoni n’a pas répondu aux sollicitations de Corse-Matin pour réagir au message haineux posté sur Facebook…
L’amour ?
La Saint Valentin bien sûr !

Il serait temps de réhabiliter la fête des amoureux !

C’est le message dans Le Monde du sociologue, grand spécialiste des couples et des familles, Jean-Claude Kaufmann…
Il rappelle qu’au fil des siècles, à travers la fête amoureuse de février, les hommes ont appris à respecter les femmes…
Donc ne croyez pas que le 14 février (mercredi) soit une date inutile, un rendez-vous ringard… Commercial, peut être… Mais certainement désuète ni décalée par rapport à l’immense mouvement de révolte des femmes contre le harcèlement. Le mot Valentin vient de galantin : c’est le début de la perception du consentement chez la partenaire… Un tournant qui remonte au XVème siècle, alors que la culture du viol était encore dominante…
Précision du sociologue : fêter le 14 février n’est nullement incompatible avec l’amour tout au long de l’année : ce n’est pas ou l’un ou l’autre…

Michel Grossiord