La Revue de Presse du jour – 09/01/2017

J’aimerais évoquer Isabelle Huppert, qui a reçu le prix de la meilleure actrice dramatique pour « Elle », de Paul Verhoeven (sacré meilleur film étranger également). Sous la direction du réalisateur néerlandais, Isabelle Huppert joue une femme violée.
L’information est tombée dans la nuit, trop tard pour les journaux… Lors de la cérémonie des Golden Globes, l’actrice française a célébré le cinéma qui ne connait pas de frontières et qui ne dresse pas de murs… Message inspiré par Donald Trump, mais sur le plan artistique, l’audacieuse Isabelle Huppert ne cesse de repousser les frontières dans son jeu souvent transgressif, au cinéma comme au théâtre.
Mais les Golden Globes de la politique française, c’est cette affiche imaginée par L’Opinion qui en fait sa Une : une composition hollywoodienne…
Trois hommes s’avancent. Leurs noms apparaissent en haut de l’affiche : Montebourg-Morelle-Macron. Titre du film :
VENGEANCE
Un film de François Hollande…
D’Arnaud Montebourg à Emmanuel Macron, à Aquilino Morelle, l’ancien conseiller qui publie un livre vengeur, le Chef de l’Etat n’a laissé derrière lui que haines et rancoeurs, écrit L’Opinion.

Et Manuel Valls ?

Il est présenté par ce journal comme « l’héritier malgré lui ». On attendait un tigre bondissant, on découvre (selon l’image de Cyrille Lachèvre et Raphaël Proust) un chaton paralysé par l’enjeu et surtout par le contexte d’une primaire à gauche qui n’incite plus à la rupture de tabous.
Manuel Valls chaton paralysé ? En tout cas saisi par le doute… Il s’inquiète ouvertement ! « Je ne crois pas être favori ». C’est bien lui qui le dit dans Le Parisien… reconnaissant qu’il allait à la rencontre des Français en assumant ce qui a été engagé depuis 2012. Difficile dans le même temps, ainsi que le souligne Le Parisien, de plaider pour un changement de cap…
Problème souligné par Le Figaro (qui donne Manuel Valls perdant face à Arnaud Montebourg selon la Sofres) et par Libération: les Français ne se pressent pas à ses meetings comme hier à Liévin… 500 étaient attendus… Ils n’étaient que 200 à 300.
« Aujourd’hui, concède un très proche de l’ancien premier ministre, il n’y a que Macron qui peut mettre 8.000 personnes dans une salle. Pas nous. »

La question revient avec encore plus d’insistance : Emmanuel Macron va-t-il éclipser la primaire ?

Il le veut, expliquent Les Echos… Plus de 1000 personnes pour lui à Nevers… plus de 2000 à Clermont Ferrand…
Son rêve : la victoire d’un frondeur à la primaire (Montebourg ferait l’affaire) pour voir ensuite se porter sur son nom des pans entiers de l’aile droite du PS, glisse Le Figaro…
Emmanuel Macron, qui creuse son sillon libéral sans oublier le social, est l’homme qui rend fous les socialistes, résume Françoise Fressoz du Monde… Jusqu’à provoquer la montée au créneau de Bernard Cazeneuve hier à Jarnac. Comme dans une opération sauvetage de… Manuel Valls !
Un soutien pour ce dernier… A découvrir dans le portrait de l’académicien Marc Lambron en dernière page de Libération… De Manuel Valls, Marc Lambron dit : « Il a du sang de gauche et n’est pas multiculturaliste. Et puis, j’aime sa cambrure »…
Précision : Marc Lambron a perdu avec Juppé à la primaire de droite…
Le vainqueur de cette dernière est épinglé par Libération, après les réseaux sociaux, pour avoir déclaré à Las Vegas que la France n’aurait pas Internet « si l’on avait toujours France Telecom avec ses fonctionnaires »….
François Fillon n’a pas croisé apparemment Michel Sapin dans les couloirs du salon high tech de Las Vegas… On lit en revanche dans Le Parisien que le ministre de l’Economie a été poursuivi dans les allées par un entrepreneur en slip anti-ondes… avant de préférer s’arrêter pour un selfie avec un jeune créateur d’entreprise encore plein d’acné, lui présentant une poire de douche qui promet d’économiser l’eau…
Gloire à la jeunesse qui bouge et se bouge… Les 30 ans d’Erasmus célébrés par les plus européens des journaux, notamment Ouest France qui en fait son sujet de Une.
Ce dispositif d’échange universitaire est un des rares sujets sur lequel tout le monde s’accorde en Europe… Il a fourni des bourses à 3.300.000 Européens pour étudier ou faire un stage dans un autre pays…
L’Espagne reste la destination phare pour les étudiants… Succès expliqué par le coût de la vie, peu élevé en Espagne, et le beau temps !

Parlons justement des bienfaits du beau !

Article passionnant dans Le Figaro santé… Je ne vous parlerai pas de la chirurgie de l’obésité ou du défi du vieillissement, autres sujets traités ce lundi, mais des avantages de la capacité à s’émerveiller, et à percevoir la beauté…
Une capacité encore mystérieuse… S’émerveiller devant une œuvre d’art, ou un paysage, un air de musique…
La zone cérébrale dans laquelle est inscrite cette capacité à s’émerveiller devant le beau est inscrite dans le cortex insulaire antérieur droit… Une fois qu’on a dit cela, l’aptitude à s’émerveiller garde bien des secrets mais ce qui est sûr, c’est qu’elle est précieuse et permet de faire face au cynisme, à l’indifférence, à l’ennui, à la dépression…
Et on gagne en estime de soi… Nous nourrir d’art, de musique, de beauté permet aussi de supporter un monde de plus en plus cynique.
Le mot d’ordre donc : aimez le beau, sachez le reconnaitre !