La Revue de Presse du jour – 04/10/2017

La revue de presse… Laissons-nous gagner par le sens de la fête !

« Le Sens de la fête », c’est une comédie apparemment hilarante et irrésistible qui sort aujourd’hui au cinéma…
Nouveau film des réalisateurs d’Intouchables, Olivier Nakache et Eric Tolédano… Quelques réserves chez certains critiques (celles des Echos, du Figaro… qui aurait voulu plus de burlesque et de subversion !) mais dans l’ensemble, comme on dit, la critique est très bonne… et salue d’abord le formidable casting entraîné par Jean-Pierre Bacri.
En attendant de voir le film, on a droit à quelques répliques hilarantes du comédien, en tout cas qui lui ressemblent, fidèles à sa caricature de bougon…
Que pensez-vous du gouvernement aujourd’hui ? lui demande Le Figaro.
« Je ne peux rien penser, cela ne fait que 4 mois qu’il est au pouvoir. Je ne vais pas donner une opinion comme tous ces cons qui au bout de deux jours se sont exprimés… J’ai un souvenir qui me fait marrer. Cela faisait 3 jours qu’Emmanuel Macron était au pouvoir, et un journal avait titré « Le premier gouvernement de Macron ne tient pas toutes ses promesses… »

On pourrait confier la revue de presse à Jean-Pierre Bacri…

Si le jeu consiste à dénoncer « tous ces cons »… comme il dit ?
Ce matin, le premier ministre lui-même se charge de répondre (avec ses mots) à tous ces… opposants qui accusent le gouvernement et le président de la République de trop pencher à droite…
Longue interview à Libération.
Question : Nous nous inquiétons pour votre jambe gauche. La droite paraît musclée et agile, l’autre moins… Le risque n’est-il pas de boîter ?
Réponse d’Edouard Philippe (qui fait de l’humour volontaire contrairement à Jean-Pierre Bacri) : C’est peut-être parce que vous me regardez de profil. De face, vous verriez bien deux jambes…
La preuve en image : la photo en Une de Libé, Edouard Philippe de face, et ce message : J’assume… J’assume notamment de réformer l’impôt sur la fortune…
Question : Et vous pensez que les fortunes françaises vont revenir ?
-Mais vous êtes incroyables ! Elles continuent à partir, il faut arrêter ça…

Président des riches, l’image énerve au plus haut point Emmanuel Macron…

« Il la prend très mal », reconnait le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner dans L’Express…
Autre citation du porte-parole : « Au pouvoir, vous n’êtes pas censé dormir » ! Car c’est LE sujet…
SMS à deux heures du matin, réunions nocturnes, le sommeil est devenu un mode de sélection des collaborateurs par le Chef de l’Etat…Place aux oiseaux de nuit. On connait le Voyage au bout de la nuit, Tendre est la nuit, mes nuits sont plus belles que vos jours, Vol de nuit… voici en kiosque « Macron la nuit » (titre de L’Express cette semaine qui glisse cette petite info : Il est un fumeur de cigares, ça lui arrive dans son bureau mais le président est discret sur cette pratique hautement symbolique… aussi symbolique que l’ISF… Il n’existe pas de photo d’Emmanuel Macron fumant le cigare, L’Express a fouillé… On se souvient du souci similaire d’Edouard Balladur et de Nicolas Sarkozy : ne pas être vu un cigare aux lèvres…)

Sa première interview avait permis au magazine Elle de faire un carton en kiosque, Point de Vue va-t-elle renouveler l’exploit ?

Brigitte Macron accorde un entretien au magazine des têtes couronnées… En fait entretien réalisé pour les besoins d’un livre L’Elysée au féminin…
Ses premiers pas (à elles, des liens cordiaux tissés avec des femmes de Chefs d’Etat et de gouvernement), leur installation à l’Elysée (J’ai souhaité libérer les fenêtres d’un trop-plein de tentures épaisses qui assombrissaient les salons), son rôle (Les Français doivent savoir ce que je fais, comment je le fais et avec quels moyens, je n’irai pas sur les terrains de l’exécutif…)…
-Mon époux dit souvent que pour être efficace, il faut être heureux, et j’ai un certain talent pour le bonheur. Pour le bonheur et pour la liberté, confesse encore Brigitte Macron dans Point de Vue, on la retrouve aussi (mais sans interview) dans Jours de France…

Autre interview du jour, Monseigneur Vingt-Trois…

Le message du cardinal Vingt-Trois aux catholiques, dans La Croix…
Réformes du pape François, visibilité de l’Eglise, l’archevêque de Paris se confie quelques semaines avant de quitter ses fonctions.
Il utilise un mot qui choquera pour exprimer ses craintes, et son hostilité à l’extension possible de la PMA aux couples de femmes et les femmes seules…
Monseigneur Vingt-Trois déclare : « On créé des procédures qui sont objectivement des procédures de chosification de l’enfant »…

Un mot sur le travail le dimanche… Le travail du gouvernement… Les ministres vont passer leur dimanche en séminaire à Matignon, nous apprend L’Opinion dont l’article commence ainsi : « Et le 7ème jour, Dieu vit que cela était bien et se reposa »…
Pas pour les ministres donc… Il y a donc les nuits, où un SMS peut toujours arriver (prière de répondre, plus personne n’ose couper ou mettre son portable sur veille), il y a aussi le dimanche !

Dure vie… notamment celle de premier ministre…

Toujours dans L’Opinion, témoignage de l’ancien locataire de Matignon, Manuel Valls… qui admire les caïds du come-back (hé oui) : Clémenceau, Churchill, Mitterrand…
C’est vous qui l’avez rencontré Guillaume Durand… « Valls a les paupières d’un Modigliani, les oreilles de Spock, le cheveu dru d’un adolescent ».
Je reconnais bien là votre sens de l’observation…
Mais une question, posée par votre récit… et votre rencontre dans un resto bistrot branché du 11ème arrondissement de Paris
«Ca doit te faire un drôle d’effet de venir par ici ! » vous a lancé Manuel Valls.
Sous-entendu : l’Avenue d’Iéna débarque contrainte dans le Xième…
Michel Grossiord