La Revue de Presse du jour – 01/02/2017

La revue de presse… Une seule question dans tous les journaux : François Fillon peut-il tenir ?

François Fillon peut –il maintenir sa candidature ? Le point d’interrogation dans L’Opinion ou Le Monde ne fait pas illusion: la vision qui domine dans la presse est celle d’un candidat empêché par l’accumulation de révélations qui transforment sa campagne en chemin de croix.
Question subsidiaire : quel homme ou femme politique osera le 1er parler publiquement d’un plan B ?
On connait la chanson « le premier qui dit la vérité doit être exécuté ! »…
Malheur à qui lâchera François Fillon le premier, comme le dit notre ami Guillaume Tabard du Figaro…
Pourtant, en coulisses, le grand brainstorming a commencé pour préparer un éventuel après-Fillon. Et chaque sensibilité soupçonne l’autre de se préparer, raconte Cécile Cornudet dans Les Echos.
Les sarkozystes croient déceler une envie chez Alain Juppé… Des juppéistes pensent voir bouger Xavier Bertrand… Certains fillonistes commencent à se tourner vers Gérard Larcher… Beaucoup redoutent que Laurent Wauquiez se mette en mouvement… Le nom de François Baroin revient souvent chez des sarkozystes et même chez des fillonistes…

A droite, on retient donc son souffle !

Mais pour Le Midi libre, l’hallali à droite va bientôt commencer…
L’hallali, celui de la presse, « la condamnation médiatique », les soutiens de François Fillon, les dénoncent déjà…
Ce matin, Le Figaro fait preuve de discrétion avec à la Une juste un petit titre (A nouveau mis en cause, Fillon fait face à la ‘calomnie’) quand Libération écrit en gros « Plombé »… et associe François Fillon et Jérôme Cahuzac menteur en public…
Marine Le Pen est moins ciblée médiatiquement… Il y a bien ce titre du Parisien, « Les secrets de la famille Le Pen », mais il est en rapport avec un livre qui parait aujourd’hui sur les coulisses du clan Le Pen dans sa demeure de Montretout…
L’Observateur est le plus en pointe sur les 300.000 euros que Marine Le Pen devait rendre au Parlement européen pour un emploi présumé fictif d’une assistante. L’hebdo raconte qu’outre Marine Le Pen, 5 autres députés dont son père ont salarié à Bruxelles des assistants qui travaillaient en réalité pour leur parti.
La somme que le FN doit au Parlement européen est de 1 million d’euros, selon L’Obs.

Des inquiétudes naissent dans la presse sur la tournure de la présidentielle…

Un paysage qui a de quoi faire déprimer, si l’on suit par exemple Ouest-France : « A 80 jours du 1er tour, le grand embarras », titre le grand journal de l’Ouest.
Et pour illustrer sa manchette, les photos de François Fillon et de Benoît Hamon.
La présidentielle s’engage dans un climat si violent que ça ne promet rien de bon, met en garde Michel Urvoy qui déplore de voir la France, pilier de l’Europe, exhiber ainsi ses faiblesses pendant que Donald Trump menace la stabilité du monde, que Daech tient tête à l’Occident et que Vladimir impose sa loi du plus fort…
Mais pourquoi ces photos côte à côte de François Fillon et Benoît Hamon ? Car ce dernier, pour Ouest-France comme nombre de parlementaires PS, lorgne trop à gauche…
Dans Les Echos, Edouard Tétreau consacre sa chronique à ceux qu’il nomme les « marchands d’illusions » face aux candidats du réel… Il pose ainsi la question : Comment dans moins de 90 jours éviter le pire à la France : un gouvernement de néofascistes ou un gouvernement de néochavistes, Hugo Chavez, l’homme qui a ruiné le Vénezuela, étant une des idoles de Jean-Luc Mélenchon à qui Benoît Hamon a tendu la main…
Le Figaro Economie épingle aussi Benoît Hamon qui a déclaré qu’il ne croyait plus au mythe d’une croissance redistribuant les richesses…. Alors que la croissance française se révèle justement plus faible que celle de ses voisins. La France à la traîne, c’est l’inquiétude du Figaro et des Echos.

Sur l’argent et d’autres sujets, les commentaires de Fabrice Luchini.

Il n’est pas très « revenu universel », comme il le dit lui-même dans une interview au Figaro, où il présente son prochain spectacle, une lecture toujours, des textes autour de l’argent… Péguy, Pagnol, Jean Cau, Marx… Il commencera sur scène par les mots de Jules Romains : « L’argent rend fou les gens », une vérité indiscutable…
Autre interview à ne pas manquer : Gérard Depardieu dans Télérama parle de son histoire d’amitié avec Barbara dont il reprend des chansons sur scène…
C’est toujours aussi franc, direct, parfois impudique comme toujours avec Gérard Depardieu. « Nous étions devenus très proches, comme si on avait été amants dans une vie antérieure », raconte-t-il, en livrant beaucoup de souvenirs sans filtre.

Pour conclure, deux publications à signaler…

Le Figaro entrepreneurs : « Entrepreneur entre amis, en couple, en famille »… « S’associer avec des proches : c’est le choix de nombreux entrepreneurs pour mieux réussir ». Leurs témoignages et leurs conseils…
Et dans L’Express, une enquête titrée « On achète bien les alibis »… Sécher un week-end avec les beaux-parents, justifier une absence en réunion… Des agences spécialisées offrent leurs services : faux SMS, faux appel de policiers, fausses factures de voyages.
Ces agences d’alibis ou de bobars qui fournissent de fausses excuses comptent autant de clients hommes que femmes. Donc beaucoup de monde. Il fallait signaler leur existence.

Michel Grossiord