Regeneron : Donald Trump cobaye d’un nouveau médicament dans le traitement de la Covid

Donald Trump a été testé positif au coronavirus vendredi. Il est depuis au Walter Reed Medical Center, où il bénéficie d’un traitement particulier.

Un hôpital entièrement contrôlé par l’entourage du président Trump

Lorsqu’il est arrivé vendredi à l’hôpital Walter Reed Medical Center, excellent hôpital de la banlieue de Washington, Donald Trump a évidemment bénéficié du traitement VIP. Alors, à premier abord, cela semble normal étant donné qu’il est le président des Etats-Unis. Le traitement VIP est une expression courante aux Etats-Unis et particulièrement au Walter Reed Medical Center, qui est habitué à ces traitements.

A lire aussi

 

Il y a par ailleurs une suite présidentielle pour les chefs d’Etat malades. Dans le cas de Donald Trump, cette suite est entièrement contrôlée par la Maison Blanche. Ce ne sont donc pas les médecins du Walter Reed Medical Center qui sont en train de le soigner mais 13 médecins choisis par sa famille. Il y a également une cuisine à l’intérieur de cette suite, aussi entièrement contrôlée par la Maison Blanche. Une pièce a été aménagée pour permettre au secrétaire général de la Maison Blanche de dormir à côté du président.

Trump cobaye du Regeneron : une aubaine pour Biden ?

Mais surtout, un traitement expérimental, peu utilisé dans le monde a été donné au président Trump. La Maison Blanche a appelé en urgence le PDG d’une entreprise qui fabrique le Regeneron pour obtenir ce médicament. Donald Trump est donc désormais un cobaye du Regeneron dans le traitement de la Covid.

A lire aussi

 

La campagne Biden qui jusque-là appelait à l’unité autour du président malade se demande si l’utilisation de ce traitement particulier et privilégié ne pourrait pas être un argument de campagne lorsque que le Donald Trump ressortira de l’hôpital. Plus de 204 0000 Américains sont morts de la Covid et beaucoup sans accès à des soins privilégiés. Si Donald Trump ressort indemne le traitement VIP sera définitivement un thème politique important dans une Amérique extrêmement sensible à l’accès aux soins.

Laurence Haïm

 

Retrouvez l’actualité du Classique