Quand le chef d’orchestre s’énerve : les réactions de Bernstein, Toscanini et Tilson Thomas !

Miquel Àngel Llull / YouTube

Si le public de musique classique a l’habitude de concerts et d’enregistrements où les oeuvres sont exécutées à merveille, sans défauts et sans accrocs, la vérité d’une répétition peut-être bien différente. Voici quelques petits moments de vies d’orchestres, entre l’oubli d’un trompettiste, l’exaspération de Leonard Bernstein ou les hurlements d’Arturo Toscanini

Michael Tilson Thomas et un trompettiste distrait dans Mahler

Premier moment d’incompréhension entre un chef et son orchestre, Michael Tilson Thomas dans le premier mouvement de la 7è symphonie de Mahler avec le Symphonique de San Francisco dont il est resté directeur musical jusqu’en 2020. Ici, le chef d’orchestre Américain donne l’entrée trois fois à sa trompette qui ne réagit pas. Il s’agit d’un petit manquement de l’instrumentiste, et non de Michael Tilson Thomas comme le suggère le titre de la vidéo, petit oubli qui passe presque inaperçu grâce au travail des cordes.

A lire aussi

 

 

La colère d’Arturo Toscanini

Arturo Toscanini est connu pour sa poigne de fer et ses colères, ici il s’en prend aux contrebasses de l’orchestre qu’il accuse d’être toujours en retard sur son tempo. Dans un belle langue inventée pour l’occasion, un mélange d’anglais et d’insultes italiennes, le chef d’orchestre leur demande « Vous êtes sourds ? », puis leur assène un « Honte à vous ! ». Il finira par admettre que le premier contrebassiste « n’est pas un mauvais joueur, mais qu’en opéra Italien il est catastrophique », maigre lot de consolation pour l’instrumentiste, tout de même …

 

 

Leonard Bernstein perd patience face à José Carreras

Dans la vidéo suivante, l’accrochage se passe entre Leonard Bernstein et José Carreras, qui ne suit pas le tempo du maestro Américain dans West Side Story. Si la tension monte vite entre les deux hommes c’est probablement à cause de la pression de l’enregistrement studio et d’un rôle peut-être pas taillé pour Carreras. Le ténor espagnol est pourtant l’un des chanteurs lyriques les plus réputés du monde à une époque où il occupe des rôles majeurs dans les plus grandes maisons d’Opéra. Leonard Bernstein, compositeur de la pièce en question, tente d’abord d’encourager le chanteur puis perd patience assez rapidement …

Face à ces images amusantes, voire effrayantes, certains d’entre vous se demandent peut-être finalement à quoi sert un chef d’orchestre! Il n’est heureusement pas là pour martyriser ses musiciens, mais bien pour les guider, comme cela vous l’est expliqué ici: Découvrez à quoi sert un chef d’orchestre !

Rémi Monti

Retrouvez l’actualité du Classique