« Notre problème c’est de reconquérir l’électorat qu’on a perdu » Stéphane Le Foll

Ce matin à 8h15 sur Radio Classique

Stéphane Le Foll, député PS de la Sarthe

Invité de Guillaume Durand

« Notre problème c’est de reconquérir l’électorat qu’on a perdu »

Extraits :

A propos du Parti Socialiste

« Le fait que le Président n’ait pas pu se représenter a conduit à une primaire et aux résultats que l’on connaît. »
(…)
« Pour le PS, la question posée est : Est-ce que l’on bascule du coté de Jean-Luc Mélenchon, comme l’a fait Benoit Hamon hier, ou est ce que l’on se reconstruit en se redonnant une identité qui est celle des socialistes de manière traditionnelle en France, de la sociale démocratie à l’échelle européenne ? (…) Moi je suis pour qu’on respecte la démocratie représentative. »
(…)
« Je suis candidat à porter le débat et ne pas laisser le PS s’autocentrer sur des problèmes liés à l’appareil. Notre problème c’est de reconquérir un électorat, celui qu’on a perdu (…) Il faut donc un discours politique »
(…)
« Aujourd’hui je n’ai pas l’ambition d’être candidat à la tête du Parti socialiste, je verrai à la fin de l’année. »

A propos de François Hollande

« François Hollande a été président de la République, s’il y en a un qui a été loyal, fidèle et qui l’aura accompagné depuis plus 20 ans, c’est moi. (…) La question qui est posée c’est de savoir si on est capable de reconstruire le PS de demain. »

A propos de la loi Travail

« Je ne voterai pas pour les ordonnances. On n’a pas voté la loi d’habilitation, aujourd’hui il y a des points qui me posent réellement problème, notamment le fait de sortir une grande partie de la représentation syndicale des petites entreprises. On empêche un dialogue social essentiel. »

A propos du Budget

« Il y a un problème de fond sur le budget, c’est la suppression de l’ISF et cette idée de mettre un plafond sur le capital. Nous aurons un écart immense entre l’effort contributif du travail (salarié) et celui du capital. »
(…)
« Le crédit d’impôt compétitivité emploi, je pense qu’il faut le garder tout en baissant l’ISF. »
(…)
« 10% des Français possèdent 50 % du patrimoine français. (…) Vous avez du capital concentré dans peu de mains. »
(…)
« Quand on réduit tout le temps le nombre de personnes qui ont du capital, cela donne des crises financières. »

A propos de Macron

« C’est François Hollande qui a contribué à la fabrication politique de Macron »

A propos de la Cour des comptes

« Tous les budgets ont été ajustés lors de la présidence de François Hollande »
(…)
« La directrice du Trésor a déclaré qu’il y avait 6 milliards de recettes supplémentaires en début d’année par rapport à l’année précédente, car la croissance est là, et sur ces 6 milliards, on compte 3 milliards de recettes supplémentaires. »

A propos du mot fainéant

« Fainéant était un très mauvais mot, il y a donc des mots qu’on utilise pas. »