Pretty Yende revient à Paris avec Les Frivolités Parisiennes

Crédits: Dario Acosta

A l’occasion de sa venue à Paris pour son grand récital au Théâtre des Champs Elysées, Pretty Yende sera ce vendredi 26 novembre, à 20h dans le Journal du Classique.

Pretty Yende incarnait La Somnambule de Bellini dans une mise en scène de Rolando Villazon la saison dernière

Depuis ses débuts et ses premiers triomphes à l’Opéra National de Paris en 2016, Pretty Yende est devenue l’une des artistes lyriques les plus aimées du public Parisien. Ses interprétations de Rosine, Violetta ou encore Manon sur les scènes de Garnier et de Bastille ont enflammé les spectateurs. La soprano Sud-Africaine est également très attachée au Théâtre des Champs-Elysées où, la saison dernière, elle incarnait La Somnambule de Bellini dans la production mise en scène par Rolando Villazon et où elle s’est produite à plusieurs reprises en récital, dans le cadre du cycle « Les Grandes voix ».

A lire aussi

 

C’est sur la scène de l’avenue Montaigne que la chanteuse reviendra lundi soir, avec les Frivolités Parisiennes sous la direction de Giacomo Sagripanti pour un concert qui mettra à l’honneur son répertoire de prédilection, à savoir le bel canto et l’opéra romantique français, ainsi que Mozart, dont elle a choisi non pas un air lyrique, mais une page sacrée, le motet « Exsultate Jubilate ». Pretty Yende se confiera ce soir sur ses liens avec Paris, sur son répertoire, sur la façon dont elle a traversé la crise et sur ses perspectives.

Laure Mézan

Retrouvez ici le Journal du Classique

Retrouvez l’actualité du Classique