« Ce plan de départs volontaires n’est pas possible dans la fonction publique » Jean-Claude Mailly

Ce matin à 8h15 sur Radio Classique
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière
Invité de Guillaume Durand

« Ce plan de départs volontaires n’est pas possible dans la fonction publique »

A propos de la fonction publique

« Ce plan de départs volontaires n’est pas possible dans la fonction publique, sauf à vouloir changer et modifier le statut. Cependant le gouvernement annonce en même temps ne pas vouloir changer le statut. Il faut savoir ce qu’ils veulent. »
(…)
« Le gouvernement a annoncé ce plan de départs volontaires un peu comme un épouvantail, comme ça, on parle que de ça et pas du reste. »
(…)
« Il y a des élections sociales dans la fonction publique le 6 décembre, à la fin de l’année. Ça va être une année de concurrence électorale pour les organisations syndicales de fonctionnaires. »
(…)
« Les seules choses qui ont été possibles jusqu’à présent c’était les plans de départs anticipés, mais quand j’entends monsieur Castaner dire que l’emploi à vie « c’est terminé », je voudrai lui rappeler qu’il y a énormément d’emplois précaires dans la fonction publique, à hauteur de 17 à 18%. L’emploi à vie c’est le statut du fonctionnaire, c’est ce qui assure sa neutralité. »
(…)
« Si le gouvernement veut une vraie concertation, avec 9 mois de concertations, les choses ont le temps d’évoluer. »
(…)
« Le problème de fond n’est toujours pas réglé. Ce qu’on demande depuis longtemps c’est qu’il y ait un vrai débat sur les rôles et les missions du service public. »
(…)
« S’il y a des choses que les fonctionnaires considèrent comme inacceptables, ils ne les accepteront pas. »
(…)
« C’est toujours le même problème, est ce qu’une dépense qui est publique est forcément mauvaise ? Non pas obligatoirement, c’est une question de structure de société. La France a une tradition qui est de laisser une place relativement importante au service public. »
(…)
« Je ne dis pas que je ne veux rien changer mais le changement pour le changement, c’est ridicule. »
(…)
« Peut-être qu’il y aura un front syndical, ce sont les fonctionnaires qui vont en discuter. »

A propos des hôpitaux

« Tous les corps de métiers des hôpitaux – de l’administratif aux aides-soignants, aux médecins, aux directeurs – parlent de la même chose : d’injonction paradoxale et de burn-out. »

A propos de la manifestation de la CGT

« Les fonctionnaires de Force Ouvrière ont dit qu’ils allaient participer aux concertations. »
(…)
« Le dialogue est possible avec Macron et Philippe. On discute encore aujourd’hui sur l’apprentissage, on négocie sur la formation professionnelle, on négocie sur l’assurance chômage. »
(…)
« J’attends aujourd’hui de voir qu’elle est la part de la communication. »

A propos de Carrefour

« Les miens manifestent le 8 devant le siège de Carrefour. Nous demandons une véritable négociation. »
(…)
« Il y a une tradition dans ce groupe de négocier. Il n’y a aucune raison de ne pas avoir de négociations. Force Ouvrière est la première organisation dans le groupe Carrefour. »

A propos de l’évolution de l’économie

« Nous ne sommes pas dépassés par l’évolution de l’économie. Prenez le cas des taxis Uber et autre consorts, on a un syndicat