Philippe Favier, l’oeil écoute

Belle rencontre avec le plasticien Philippe Favier pour cette journée Saint-Etienne sur Radio Classique.

Voici son programme :

Les Classiques :

Maria Cristina Kiehr Concerto Soave : Monteverdi, O quam pulchra es

Natalie Dessay : Haendel, Delirio Amorosa, Le Concert d’Astrée

Magdalena Kozena : Lamento, Mir ekelt mehr zu Leben de J-S Bach

Charles Cyroulnik et Jean Hubeau : Debussy, Sonate pour violon et piano

Les madeleines :

Dario Moreno : Quand elle danse, tiré de « Oh! Que Dario », « Je suis né en 1957… Ce morceau date de 1956… Sans doute ai-je été conçu sur cette musique… Mes parents en plus de la mercerie familliale avaient un dancing, ils invitèrent Dario Moreno,  Jacques Brel et tous les grands accordéonistes de l’époque… Ce fut Dario Moreno qui clôt la messe d’enterrement de mon père avec le titre approprié : JE PARS…

Lucio Dalla, Caruso

Cat Stevens : Morning has broken

Gérard Manset, Lumières

Actualité passée dernière expo parisienne : NOIR à la Maison Européenne de la Photographie et One Man show à Drawing Now (Salon du Dessin contemporain), expo au Couvent de la Tourette (Le Corbusier)

Actualité à venir : exposition a Bruxelles au musée Erasme (Anderlecke précisement), sans doute une exposition à la Galerie Bartschi de Genève où nous allons éditer un service en porcelaine pour la Princesse de Hanovre (apres avoir créé il y a quelques années le service d’apparat de l ‘Elysée) ; je prépare un livre à deux voix avec Eric Chevillard chez Fata Morgana, peut-être un livre sur Orlando Furioso, peut-être un livre à deux mais avec Alechinsky… etc etc… Et surtout, comme depuis maintenant plus de trente ans, je cherche chaque jour à me surprendre…