Périco Légasse, le goût juste

Quand les papilles sonnent juste, l’oreille en salive à l’avance. La preuve avec le critique gastronomique Périco Légasse.

Voici son programme :

Quatre morceaux classiques :

– Suite française n°2 d’après Claude Gervaise, par Francis Poulenc, sous la direction de Georges Prêtre.

– Le choeur des trembleurs, Isis, Jean-Baptiste Lully, par les Arts Florissants, sous la direction de William Christie
Lully: Isis, LWV 54 – L’Hiver Qui Nous Tourmente – YouTube

– Villanelle, Hector Berlioz, par Anne-Sophie von Otter, sous la direction de Philipp Grégory.

– « Trois beaux oiseaux du paradis », Trois chansons pour choeur mixte a cappella, Maurice Ravel.

Les trois madeleines :

1 – Danza espanola n°V « Andaluza », Enrique Granados, par Alicia de Larrocha

2 – « Pavane pour une infante défunte », Maurice Ravel, orchestre de Cleveland sous la direction de Pierre Boulez.

3 – « Ah quel dîner », air de la griserie, La Périchole, Jacques Offenbach, par Teresa Berganza.

Est-il possible en fin d’émission d’écouter un bref instant ce chant traditionnel en hommage au Pays Basque ?

« Egon atzarri » par les choeurs Oldarra

Derniers écrits :
La révolution de l’oenotourisme : voyage au coeur de l’âme française, dans Marianne (juin 2015).

Oeuvres récentes :
Dictionnaire impertinent de la gastronomie, éditions François Bourin, 2012.