Patricia Petibon invitée de Laure Mézan, pour son nouvel album inspiré par Ulysse

Patricia Petitbon sera l’invitée du « Journal du Classique » ce jeudi 13 février à 20 heures. Laure Mézan reçoit la soprano à l’occasion de la publication de son nouvel album.
Disponible pour la Saint-Valentin, il a pour thème « L’amour, la mort, la mer ».

 

Patricia Petibon a pris pour modèle Ulysse, « un homme qui affronte ses peurs »

C’est un programme métissé, inventif et audacieux que Patricia Petibon a conçu pour son nouvel album, paru chez Sony, avec la complicité de la pianiste Susan Manoff. Un nouvel album concept comme la soprano en a le secret, elle qui, à travers le genre du récital, est à la recherche d’une forme de théâtralité et témoigne d’une grande liberté. Trois mots illustrent ce qui s’apparente ici à un véritable voyage : l’amour, la mort, la mer. A savoir, « la trinité poétique et musicale de tous les horizons chimériques, de tous les absolus soupçonnés, et de toutes les nostalgies impuissantes » comme l’écrit Olivier Py dans la préface de cet enregistrement.

 

 

Admiratrice de l’Iliade et de l’Odyssée d’Homère, Patricia Petibon a pris comme modèle le personnage d’Ulysse, « un homme qui prend le risque de partir et affronte ses peurs. Il se construit dans le voyage, ce voyage que nous accomplissons tous, qui nous permet de savoir qui l’on est », nous a-t-elle confié. Des mélodies de Jean Cras, Gabriel Gauré, Joaquin Rodrigo, Erik Satie ou encore Reynaldo Hahn ainsi que des chansons populaires et des pages de Nicolas Bacri et de Thierry Escaich ponctuent cette odyssée aux accents contemplatifs et consolateurs.

 

à lire aussi

 

Patricia Petibon, dont le conservatoire de sa ville natale de Montargis porte désormais le nom, est aussi la marraine du grand concert « Tous en chœur » et partagera ainsi la scène du Théâtre des Champs-Elysées le 9 mai prochain avec l’Orchestre National d’Ile-de-France et 7 chorales lycéennes. Une façon, pour elle, de mettre en avant cette notion de transmission qui lui tient tant à cœur.

 

Retrouvez l’actualité du Classique