Paris vu d’ailleurs

Comment la presse internationale a-t-elle rendu compte de l'ouverture de la Philharmonie de Paris ? Tour d'horizon des réactions.

Pas facile d’assister à l’ouverture de la nouvelle salle de concert parisienne ! Des demandes d’accréditation supérieures à l’offre, des journalistes répartis sur l’ensemble des journées d’ouverture, mais, au final, des dizaines d’articles en général très positifs. Comme en France, l’architecture intérieure est louée, l’extérieure critiquée et l’acoustique jugée… satisfaisante mais encore impossible à estimer! Sur le fond, les articles ne sont pas avares de commentaires. Tandis que The Economist s’interroge sur la localisation de la Philharmonie et ose des comparaisons avec le Barbican, ouvert en 1982 sous le feu des critiques dans le nord de Londres, les Anglais mettent en avant l’aspect prospectif du projet parisien, susceptible, comme l’écrit notre confrère Gramophone, de « séduire les auditeurs de demain ». C’est également l’avis du New York Times, qui salue cette initiative « ambitieuse » et « risquée » qui devrait, si elle rencontre le succès, « établir de nouvelles normes pour la musique classique ». La presse allemande, à l’instar de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, insiste plutôt sur les processus de « démocratisation » mis en oeuvre à la Philharmonie. Die Welt, sous le titre percutant « Liberté, égalité et fraternité du son », salue un vent d’air frais balayant l’« ennuyeuse » et « snob » scène classique parisienne. Snob, vraiment ?