Papageno alias Jean-Christophe Spinosi

jc-spinosi3_small.jpg

Telle les Trois Dames, Radio Classique a enlevé (sans beaucoup d’effort) le cadenas qui fermait (approximativement) la bouche de Jean-Christophe Spinosi. « Hum, hum, hum, hum » (air connu). C’est vrai qu’il est parfois agaçant ce chef d’orchestre très doué (comme il nous arrive de l’être tous, à tour de rôle, sur ce blog), mais l’une des leçons cardinales de La Flûte enchantée de Mozart, c’est qu’il faut de tout pour faire un monde et qu’il vaut mieux avancer ensemble vers la lumière que tout seul dans l’obscurité. Ajoutons en outre que s’il n’y avait que des Tamino et Pamina autour de nous, on s’ennuierait à périr. Quand il cherche ses mots, notre Corse adopté par la généreuse Bretagne, il ne fait que bégayer d’émotion (« Pa-pa-ge-na », autre air connu), car la musique est si grande et l’humanité si complexe que toute phrase trop bien tournée et trop policée en devient suspecte.
Et puis, quelqu’un qui aime Mozart, qui envoie des baisers à sa Ker-Constance à lui, qui a cinq enfants, qui a baptisé son chat Papageno, et qui reconnaît ses propres faiblesses ne peut être foncièrement mauvais.
Voici son programme :
– Agnus dei de Mozart / messe du couronnement / Harnoncourt
MADELEINES
– Quid sum miser de Requiem de Verdi par Harnoncourt
– Berceuse corse : polyphonie / A filetta / A Paghjella Di
L’impiccati
– Les Beatles : Come together
MELODIES D’AMOUR
– Cantate 140 BACH 1er Mvt
– Je t’aime moi non plus de Gainsbourg
– Frankie Valli / Can’t take my eyes off you
PROGRAMMATION Classique
– Magnificat des Vêpres de Monteverdi / Le Gloria
– Symphonie du nouveau monde / Dvorak / début du 2ème mvt /
Harnoncourt et concertgebouw
– La Flute de Mozart / air de Papageno : Ein Mädchen oder Weibchen /
Harnoncourt