Pablo Heras-Casado et Isabelle Faust jouent Mendelssohn

« Faire jubiler les anges ! »

Dans le prolongement des mystiques Hébrides et de la magistrale Symphonie « Réformation », Mendelssohn entreprend l’écriture de son second concerto pour violon. Au terme d’une longue gestation ciselant l’orchestration et élaborant minutieusement la partie soliste, l’œuvre est enfin donnée à Leipzig en 1845. De David à Joachim, nombre de virtuoses la perfectionneront auprès du maître au fil des reprises, laissant à la postérité les traces de leur interprétation : doigtés, coups d’archet, indications de jeu… un héritage scruté à la loupe pour y puiser des ressources expressives inédites. Isabelle Faust, accompagnée par l’Orchestre Baroque de Fribourg placé sous la direction de Pablo Heras-Casado, nous offre un miracle de pureté et de lyrisme dans cette version fidèle à l’objectif que Mendelssohn s’était assigné : « faire jubiler les anges » ! »

Felix Mendelssohn : Ouverture « les Hébrides », Symphonie n° 5 « Réformation », Concerto pour violon n° 2 en mi mineur. Isabelle Faust (violon), Orchestre Baroque de Fribourg, dir. Pablo Heras-Casado (1 CD Harmonia mundi)