Ouverture du Lille Piano(s) Festival

Alexandre Bloch dirige Lucas Debargue dans Prokofiev

L’ouverture du Festival met le cap à l’Est ! En 1951, Ligeti parcourt les campagnes roumaines à l’écoute des orchestres paysans. Son Concerto Românesc est un délicieux hommage au folklore qui sera pourtant interdit par le régime communiste. En 1913, Prokofiev est l’enfant terrible de la musique russe. L’enthousiasmant Concerto pour piano n°2 est un monument de virtuosité (sa cadence est considérée comme l’une des plus difficiles du répertoire pianistique !) et de puissance.

Révélé en 2015 lors du prestigieux Concours Tchaïkovski de Moscou, Lucas Debargue mène une brillante carrière sur les grandes scènes du monde. Le pianiste français possède ce supplément d’« âme russe » pour enflammer ce concerto époustouflant sous la direction d’Alexandre Bloch.

Plus d’informations sur le site du Lille Piano(s) Festival