Orchestre de Paris : Anne-Sophie Brandalise évoque les défis du concert sans public

Anne-Sophie Brandalise, directrice de l’Orchestre de Paris est l’invitée du Journal du Classique ce vendredi 27 novembre. Elle nous parlera de ce concert de l’orchestre capté à huis clos le 18 novembre à la Philharmonie de Paris et diffusé sur Radio Classique samedi 28 novembre à 21h.

 

Anne-Sophie Brandalise nous racontera ce soir la vie d’un orchestre confiné mais actif

Depuis le début du second confinement l’Orchestre de Paris n’a cessé de jouer, a maintenu son activité même si sa programmation a subi quelques bouleversements et si le public ne peut être présent dans la salle. C’est donc à huis clos que se tiennent actuellement les concerts de l’orchestre à la Philharmonie, dont certains font l’objet de captations par les micros de Radio Classique. A cette occasion, Anne-Sophie Brandalise nous racontera ce soir la vie d’un orchestre confiné mais actif et les défis du concert sans public.

A lire aussi

 

« Il y a une place à prendre dans cet espace vide. Les musiciens apprennent ici à composer avec un autre son et une autre énergie » nous dit-elle soulignant l’importance de la captation pour conférer cette énergie et permettre de maintenir un lien avec le public. Avec la crise sanitaire du coronavirus et ses conséquences, les institutions musicales ont dû se réadapter, faire preuve de réactivité et d’inventivité mais aussi se questionner sur les nouvelles perspectives qui s’offrent à elles. C’est ainsi que l’orchestre de Paris se lancera, notamment, dans la réalisation de podcasts conçus comme des outils pédagogiques destinés aux jeunes.

 

« La captation modifie le rapport au concert et à l’écoute de la musique classique » selon Anne-Sophie Brandalise

La multiplication des enregistrements audiovisuels ou radiophonique suscitée par les confinements permet, en outre, de toucher un autre public dans la mesure où, selon Anne-Sophie Brandalise, « la captation modifie le rapport au concert et à l’écoute de la musique classique ». L’enjeu sera donc, ensuite, d’accueillir ces nouveaux spectateurs initiés au concert en ligne ou par la radio et leur faire découvrir d’autres codes du classique.
Prochains concerts confinés de l’Orchestre de Paris diffusés sur Radio Classique :
Samedi 28 novembre, à 21h : les Quatre derniers lieder de Richard Strauss et la Symphonie n°4 de Johannes Brahms avec la soprano Elza van den Heever sous la direction de Simone Young (enregistré le 18 novembre à la Philharmonie de Paris)
Dimanche 20 décembre à 21h, la symphonie n°9 de Gustav Mahler sous la direction de Klaus Mäkelä (enregistré le 9 décembre à la Philharmonie de Paris)

Laure Mézan

Réécoutez l’intégralité du Journal du Classique en cliquant ici

 

Retrouvez l’actualité du Classique