Octuor de Mendelssohn

Mardi 13 novembre à 20h, les Lauréats des Victoires de la Musique classique célèbrent deux pages emblématiques de la musique de chambre romantique.

Œuvre fétiche de Mendelssohn qui révélait n’avoir jamais éprouvé autant de joie que lors de sa composition en 1825, l’Octuor à cordes écrit à l’âge de seize ans n’en est pas moins d’une grande maîtrise formelle et d’une étonnante maturité ; ce qui inspira à Schumann ce commentaire élogieux : « Ni dans les temps anciens ni de nos jours on ne trouve de plus grande perfection chez un maître aussi jeune ! »

Il appartient au Premier Sextuor à cordes de Brahms, surnommé « Sextuor du Printemps », d’ouvrir ce programme dont l’interprétation est confiée à une pléiade de jeunes instrumentistes à cordes, déjà au sommet de leur art.

En partenariat avec le CIC.

 

Artistes :

  • Sarah Nemtanu, Lya Petrova, David Petrlik et Nathan Mierdl, violons
  • Lise Berthaud, Adrien La Marca, altos
  • Ophélie Gaillard, Christian-Pierre La Marca, violoncelles

Programme :

  • Johannes Brahms : Sextuor à cordes n° 1 op. 18
  • Felix Mendelssohn : Octuor à cordes op. 20