Nothingwood : la pépite franco-afghane nominée à Cannes

Nothingwood, la pépite franco-afghane nominée à Cannes, débarque enfin au cinéma !

«Il y a Bollywood, Hollywood et le cinéma afghan c’est « Nothingwood », car il n’y a pas d’argent”. Salim Shahenn est l’un des très rares réalisateurs afghans en activité et il exhibe fièrement les 110 films de série Z à son actif. Ce personnage haut en couleurs, malicieux, jovial, légèrement mythomane et analphabète – comme la majorité des afghans – voyage accompagné d’une bande d’acteurs excentriques qui ne manque ni d’humour ni de bonne volonté. Quand elle a rencontré Salim Shahenn, Sonia Kronlund est restée bouche-bée face à ce boute-en-train, porte-parole d’un cinéma résistant aux obus et vivant dans les ruines. Elle a alors imaginé faire de ce sacré numéro le sujet d’un film, et a suivi Salim Shahenn tout au long de la réalisation de son 111ème film. Le résultat donne un film surprenant, touchant, qui nous entraine dans un monde déchiré par une guerre qui dure depuis 30, et que les rêves d’enfants de Salim Shaheen colorent d’un brin de folie inespéré.

Clémence F.Dupuch