Nicole Croisille, une femme avec nous

Les succès de Nicole Croisille sont l’arbre qui cache la forêt d’une carrière riche en rencontres et en expériences : la danse à la Comédie française, le mime Marceau, Joséphine Baker, les revues des Folies bergères, les clubs de jazz à Chicago, Hello Dolly au Châtelet, le théâtre… Après une solide formation de chanteuse lyrique et de chanteuse de jazz aux Etats-Unis, elle est arrivée comme un OVNI dans le milieu de la variété française. Sa voix puissante, étendue et juste, sa culture du son, du rythme et de la scène étaient sur-dimensionnées et décalées dans un milieu occupé par les yéyés d’une part et les chanteurs à texte d’autre part.
Mais elle a su se faire un nom grâce à des chansons taillées sur mesure.
Parvenue à un âge respectable, elle a conservé son énergie, sa détermination et sa liberté de ton.
Voici son programme :
Rhapsodie in Blue Gershwin
Symphonie n° 5 de Malher « Adagietto »
« Adieu notre petite table » Manon de Massenet (Barbara Hendricks)

Pour les Madeleines :
Une valse de Chopin par Samson François
In the upper room, par Mahalia Jackson
Petite Fleur par Sidney Bechet