MUSIQUES NOMADES

L'écrivain Donna Leon et le chanteur Vicenzo Capezzuto associé à l'ensemble Il Pomodoro ont uni leurs talents pour évoquer Venise, avec en guest star Cecilia Bartoli.

C’est un livre et un CD : l’Américaine du New Jersey Donna Leon vit à Venise depuis plus de trente ans. C’est là que se situent les intrigues de ses romans policiers – une vingtaine – mettant en scène le commissaire Brunetti. Proche du jeune ensemble baroque Il Pomodoro – qui vient de se distinguer avec un nouvel enregistrement de Tamerlano d’Haendel (Naïve) -, et de l’excellent violoniste et chef Riccardo Minasi, elle les retrouve autour d’une évocation visuelle et sonore des gondoles, emblème de la cité des doges. Du cri du gondolier à une réflexion écologique sur ces " barques de l’enfer " d’un nouveau genre que sont les paquebots qui défilent devant Saint-Marc, en passant par le chantier naval de la famille Tramontin, c’est une foule d’anecdotes, de récits, mais aussi d’analyses.
Plus encore, on apprécie le choix de chansons et autres sonates en trio, équilibre précieux d’airs populaires (texte bilingue) toujours vivaces mis en valeur par Vincenzo Capezzuto (déjà remarqué aux côtés de l’ensemble Arpeggiata) ainsi que par Cecilia Bartoli (élégante sérénade Mi credeva d’esser sola), et d’ensembles instrumentaux, toujours superbes. Il Pomodoro élève ces modestes partitions pour trois ou cinq instruments signées Gallo, Baldassare, Tartini et Brescianello, au rang de chefs-d’œuvre de la musique de chambre du xviie siècle.
Gondoles. Donna Leon, Vincenzo Capezzuto, Cecilia Bartoli, Il Pomodoro, dir. Riccardo Minasi. Livre-CD Calmann-Lévy 5141817. 70′. CHOC.