Mitsuko Uchida joue Mozart

Un jeu transparent

Mitsuko Uchida reçoit une éducation musicale européenne – son père, diplomate, est nommé à Vienne -, travaillant avec Wilhelm Kempff et Stephan Askenaze. Propulsée sur la scène internationale à la suite de son deuxième prix au Concours Chopin de Varsovie en 1970, elle réalise une série d’enregistrements remarquée pour la firme Philips, notamment une première intégrale des Concertos pour piano de Mozart avec le chef d’orchestre Jeffrey Tate. Une seconde est actuellement en cours chez Decca, dont le présent disque constitue le cinquième volet.
Dirigeant du clavier (et en public) les Concerto pour piano n° 17 et 25, la pianiste japonaise propose, comme à son habitude, une lecture saine et réfléchie d’où l’expression n’est cependant pas absente.

Mozart : Concertos pour piano et orchestre n° 17 et 25. Mitsuko Uchida (piano & dir), Orchestre de Cleveland (1 CD Decca)