Mathieu Romano rend hommage à Bronislava Nijinska avec Ravel et Stravinsky

Crédits : Sorin Dumitrascu

A l’occasion de ses prochains spectacles atour de la figure de Nijinska, Mathieu Romano, le chef de l’ensemble Aedes sera, ce jeudi 13 janvier à 20h, l’invité du Journal du classique.

Mathieu Romano nous éclairera ce soir sur ce programme original

C’est à la chorégraphe Bronislava Nijinska que Mathieu Romano rendra hommage dans le cadre d’un spectacle intitulé « Nijinska, voilà la femme », mettant à l’honneur cette figure oubliée de la danse, éclipsée par son frère Vaslav Nijinski, à qui l’on doit la chorégraphie originale du Boléro de Ravel comme celle des Noces de Stravinsky. Ce spectacle sera donné les 25 et 26 janvier au Théâtre Ledoux de Besançon, le 29 à l’Arsenal de Metz puis les 1er et 2 février au Volcan du Havre.

A lire aussi

 

Mathieu Romano nous éclairera ce soir sur ce programme original faisant intervenir un petit ensemble instrumental réunissant quelques musiciens de l’orchestre Les Siècles, des chanteurs d’Aedes et des danseurs de la compagnie Les porteurs d’Ombre de Dominique Brun. Ils restitueront ainsi l’univers de Nijinska à travers les deux grandes partitions de Ravel et de Stravinsky qui ont fait sa gloire dans les années 1920 à Paris, réinterprétées ici dans des versions intimes.

Laure Mézan

Retrouvez ici le Journal du Classique

Retrouvez l’actualité du Classique