Martin James Bartlett en récital à la Fondation Louis Vuitton

Samedi 9 novembre à 21h, Radio Classique diffuse le récital du jeune pianiste Martin James Bartlett donné le 25 octobre dernier à l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton.

 

Couronné « Jeune musicien de l’année » par la BBC en 2014, le pianiste Martin James Bartlett rencontre un succès bien au-delà des frontières de sa Grande-Bretagne natale.

À seulement vingt-trois ans, il a déjà été finaliste du prestigieux concours Van Cliburn en 2017, et a joué pour les auditoires les plus choisis, en particulier la reine Élisabeth II à l’occasion de son 90e anniversaire. Le programme qu’il propose à la faveur de sa prmeière apparition à la Fondation Louis Vuitton trouve son origine dans son récent album Love and Death, inspiré par l’une des Goyescas de Granados. C’est l’occasion d’explorer différentes figures musicales d’Éros et Thanatos : de l’amour spirituel, christique chez Bach, mystique chez Scriabine, au mortel amour romantique chez Schumann, Liszt, Wagner et Prokofiev, sans oublier les « notes qui s’aiment » que se plaisait à chercher sur le clavier le jeune Mozart enfant.

 

 

Au programme du récital du jeune pianiste Martin James Bartlett

Artiste :

Martin James Bartlett, piano

 

Programme :

Jean-Sébastien Bach : Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ, BWV 639 (arr. Busoni)

Jean-Sébastien Bach : Jesu, Joy of Man’s Desiring (arr. Hess)

Wolfgang Amadeus Mozart : Sonate n°12 en fa majeur, K.322

Robert Schumann : Widmung (arr. Liszt)

Alexandre Scriabine : Sonate n°4 op.30

Franz Liszt : Années de pèlerinage, deuxième année – Italie Sonnetto 104 Del Petrarca

Franz Liszt : Liebestraum n°3, S.541

Enrique Granados : Goyescas op.11 El Amor y la Muerte (14’)

Richard Wagner : Tristan und Isolde : Liebestod (arr. Liszt)

Serge Prokofiev : Sonate n°7 (3ème mouvement – Precipitato)

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité