Marantz HD-DAC1

Il encadre l’afficheur central circulaire d’un sélecteur d’entrées et d’un potentiomètre de volume auxquels s’ajoutent une sortie casque et un bon USB. Le HDDAC1 pourrait être un amplificateur classique de format compact mais ne dispose d’aucune sortie enceintes et cumule les fonctions de convertisseur et d’amplificateur pour casque. Sur sa face arrière, une impressionnante panoplie de prises: une entrée analogique par mini-Jack, deux entrées numériques optiques, une coaxiale et une USB, deux sorties analogiques, une variable et une fixe. Le HDDAC1 peut traiter des signaux codés en haute définition en 24 bits/192 kHz et en DSD 2,8 MHz et 5,6 MHz avec un circuit Cirrus Logic CS4398. Le double jeu de sorties analogiques propose l’une à niveau fixe, l’autre à niveau variable.
Écoute
On ne s’étonnera pas que ce convertisseur propose une écoute semblable à celle des lecteurs de la même marque. Ainsi retrouve-t-on avec plaisir cette sonorité sans acidité, ces timbres riches, ces instruments aux reflets ambrés, ces voix sans sifflantes affûtées comme des rasoirs. Plus attiré par les couleurs pastel que par les teintes acidulées, le HD-DAC1 n’agit heureusement pas comme un abat-jour qui filtrerait systématiquement la lumière pour arrondir les angles et accentuer les ombres. L’organisation de l’espace n’a effectivement rien d’approximatif ou de brumeux. Les pupitres se dessinent au contraire avec netteté, installés dans un beau volume où l’air circule. Les mélomanes seront d’accord pour le DAC1.