Mai 68, le monde bouge

Sous les pavés, la plage. Sous mai 68, l’histoire, celle d’un monde qui change, en cette fin d’années 60 et début d’années 70. Car mai 68, ce n’est pas que le quartier latin, ou encore l’usine Renault, mais aussi un mouvement social mondial.

Radio Classique, vous propose une plongée dans l’histoire, 50 ans en arrière, et surtout un tour du monde des colères.

Retrouvez le feuilleton de la rédaction avec Eric Kuoch (compte Twitter).

 

JAPON

Le Japon d’aujourd’hui, c’est la réussite des entreprises de haute technologie, la politesse légendaire des nippons, un pays à l’image lisse vendue par une économie solide. Mais en 68, c’est une toute autre atmosphère.

Les rues de Tokyo sont envahies par des ouvriers et des étudiants. Ils refusent la main mise américaine sur l’archipel. Des pacifistes idéalistes qui dénoncent une guerre du Vietnam qui n’en finit pas. Et surtout une colère contre un gouvernement humilié et une Amérique impérialiste…

 

USA

En cette année-là, Washington est embourbé au Vietnam. Les troupes américaines subissent un revers qui va pousser l’opinion publique à désapprouver cette guerre coûteuse et meurtrière. En tout, durant tout la guerre, 50 000 à 100 000 jeunes américains se réfugient au Canada pour éviter de s’enrôler. Les mouvements Hippies et le Flower Power séduisent une jeunesse désabusée alors que le Pasteur Martin Luther King est assassiné. Les Afro-Américains veulent les mêmes droits que les blancs… Un vent de liberté qui ouvre les yeux aux adeptes de l’American Dream…

 

TCHÉCOSLOVAQUIE

En ce printemps 1968, un vent de liberté souffle sur le pays. Alexander Dubcek est élu à la tête du Parti Communiste tchèque. Il prend ainsi les rênes du pouvoir. Dubcek va entreprendre de libéraliser la Tchécoslovaquie. Mais Moscou ne veut pas laisser échapper son pays satellite. Leonid Brejnev à la tête de l’URSS envoie les chars pour réprimer ce printemps tchèque, le printemps de Prague…

 

ITALIE

Tout débute en octobre 1967, avec le blocage de l’université de Trente. 6 mois plus tard, quasiment toutes les universités d’Italie sont bloquées. Et le mai 68 italien a une particularité: la convergence des luttes entre ouvriers et étudiants réussit. Les uns réclament des hausses de salaires, d’autres veulent mettre à bas le vieux monde…

 

MEXIQUE

Encore une fois, le mouvement de contestation part des étudiants. Mais malheureusement, ils seront bien seuls face à un gouvernement autoritaire. L’opinion publique mexicaine ne se joint pas à la colère de ces jeunes, considérés comme bien trop à gauche. Le pays est en plein boom économique, il va accueillir ses premiers Jeux Olympiques, alors changer le monde n’est pas une priorité et ce mai 68 mexicain va s’achever dans un bain de sang…