L’organiste Thomas Ospital et la « Divine Tragédie » de Liszt

Ce lundi 18 décembre à 20 heures, Laure Mézan reçoit l’organiste Thomas Ospital, à l’occasion de la parution de son premier enregistrement : « Liszt, une Divine Tragédie » chez Hortus.

Lauréat de plusieurs concours internationaux (Saragosse, Chartres, Toulouse, Grand Prix Florentz de l’Académie des Beaux-Arts), Thomas Ospital a occupé pendant six mois les fonctions de « young artist in residence » à la Cathédrale Saint Louis King of France de La Nouvelle-Orléans, aux Etats-Unis. En mars 2015, il est nommé sur concours titulaire du grand-orgue de l’église Saint-Eustache à Paris et devient l’année suivante le premier organiste en résidence du nouvel instrument de l’auditorium de Radio France à Paris.

Alors que paraît son premier enregistrement discographique consacré à des œuvres de Franz Liszt (« Liszt, une Divine Tragédie » chez Hortus), un deuxième album est annoncé pour janvier 2018 : le programme met en miroir des œuvres de Bach et de Thierry Escaich, jouées sur la console flambant neuve de l’Auditorium de Radio France.

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/le-journal-du-classique/