L’Opéra de Cologne évacué

Deux obus datant de la Seconde Guerre Mondiale ont été découverts mardi 21 janvier en Allemagne, à Berlin et Cologne.

 

L’engin explosif a été désamorcé à 800 mètres de l’Opéra de Cologne

Une bombe de la Seconde Guerre mondiale a été exhumée à proximité de la gare centrale de Cologne mardi 21 janvier. La mise en place d’un périmètre de sécurité a entraîné des perturbations dans les transports. L’engin a été désamorcé peu avant midi, a annoncé la municipalité dans un communiqué. Le dispositif explosif a été localisé près du pont ferroviaire très fréquenté Hohenzollern, à seulement 800 mètres de l’Opéra de la ville. Inauguré en 1957, le bâtiment a accueilli au cours de son histoire des performances de la Scala de Milan avec Maria Callas mais aussi le ballet de l’Opéra de Paris. C’est aussi en son sein qu’officia le chef d’orchestre Wolfgang Sawallisch au début des années 1960.

 

A lire aussi

 

Le désamorçage terminé, la gare de Messe/Deutz et l’espace aérien ont été rouverts. Le trafic fluvial, à l’arrêt le temps de l’opération, a repris sur cette artère clé européenne. L’opération avait aussi entraîné l’évacuation de studios de télévision. « Les quelque 10.000 employés des entreprises concernées et les 15 habitants peuvent regagner les bâtiments », a ajouté la ville.

 

En 2017, une énorme bombe britannique d’1,4 tonne fut découverte à Francfort

Dans la foulée, la police berlinoise a déclaré avoir désamorcé un autre obus datant de la guerre 1939-1945 en plein cœur de Berlin, non loin de l’Hôtel de ville.
La mise au jour de bombes datant de la Deuxième Guerre mondiale est courante en Allemagne et la précédente remonte au 12 janvier dernier à Dortmund, dans l’ouest du pays. Quelque 14.000 personnes avaient alors dû quitter leur domicile. En 2017, 65.000 personnes avaient été évacuées, au cours de la plus importante opération de ce type depuis 1945, lorsqu’une énorme bombe britannique de 1,4 tonne avait été découverte à Francfort. En septembre, un engin de 250 kg avait été désamorcé à Hanovre, ce qui avait requis l’évacuation de 15.000 personnes.

 

Nicolas Gomont (avec l’AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique