L’invitation au voyage de Patricia Petibon

« Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage ». Après sept années d’absence, Patricia Petibon revient, elle aussi, d’un long voyage. La soprano colorature qui parcourt les scènes lyriques du monde entier, nous convie à une odyssée d’un genre nouveau. Fortement inspiré de la mythologie d’Homère, dont elle est une fervente admiratrice, « L’amour, la mort et la mer » embarque l’auditeur dans un programme bigarré aux notes salées.  

 

Un programme éclectique  

 

De la mélodie française  (Fauré, Poulenc, Hahn, Cras, Satie) au répertoire post-romantique ibérique (Ramirez, Rodrigo, Granados, Villa-Lobos), du strictement classique au répertoire plus actuel (John Lenon, Yann Tiersen) : la cantatrice navigue avec aisance partout là où il y a de la beauté, et jette des ponts entre des univers musicaux traditionnellement éloignés. Cet album concept, qu’elle signe pour la première fois chez Sony Classical, se présente comme un récital brillant aux tonalités mélancoliques. A son écoute, une vague de liberté nous emporte… Tout se mêle avec une poésie saisissante : l’immensité et la puissance vitale de l’élément liquide, le tragique de la mort, les peines déchirantes, et la célébration souriante de l’amour. » Des thèmes universels qui invitent à plonger en soi-même.  

 

 

 « L’amour, la mort, la mer sont les escales d’un voyage au cours duquel chacun de nous s’aventure au fil de sa courte vie. Telle la baleine blanche, nous fendons les flots avec un œil mélancolique et poétique, questionnant l’odyssée de nos états d’âme : mer qui nous console, mère qui nous enlace ou nous fracasse contre l’écueil, réduisant nos chagrins en écume. Tout comme Ulysse qui regarde le rivage s’éloigner pour embrasser l’inconnu, nous nous immergeons dans une incarnation sonore, simple et nostalgique, en quête de sens. À ceux qui nous ont aimés, qui nous ont quittés, que nous aimons et que nous aimerons, à ceux qui se sont ancrés aux abysses de nos cœurs. »  Patricia Petibon 

 

Un vent de liberté souffle sur ce périple musical  

A la lecture de ces mots, on ne peut s’empêcher de songer à la disparition prématurée de son mari en 2019, le célèbre violoniste Didier Lockwood. Et puisque l’amour et l’amitié entretiennent des liens étroits, rappelons que ce projet est le fruit d’une complicité de plusieurs années avec la pianiste Susan Manoff. Dans ce périple musical, la légèreté succède au recueillement, l’humour à la gravité… Un album conçu dans un esprit de liberté. Patricia Petibon s’émancipe du cadre du récital pour s’en réapproprier les codes. « Avec L’amour, la mort, la mer », la soprano à la crinière flamboyante confirme qu’elle est une grande artiste de la scène lyrique actuelle. On ne peut que chavirer.  

 

Marraine de Tous en Chœur !  

Soucieuse de transmission, la chanteuse nous fait l’honneur d’être la marraine du grand concert « Tous en Chœur ! » et partagera ainsi la scène du Théâtre des Champs-Elysées le 9 mai prochain avec l’Orchestre National d’Ile-de-France et 7 chorales lycéennes…. Encore un beau voyage en perspective !  

 

Arthur Barbaresi 

 

Réservations : ici 

 

Retrouvez les Coups de coeur de Radio Classique