L’humanité de Joëlle Miquel

A quinze ans, elle a proposé ses Quatre aventures de Reinette et Mirabelleà Eric Rohmer, qui en a fait un film, lui confiant l’un des rôles principaux et y intégrant ses tableaux. Car Joëlle Miquel est actrice, écrivain, peintre, bref artiste jusqu’au bout des ongles dans un monde qui l’est si peu. Sa fraîcheur, sa sincérité ont été un vrai rayon de soleil dans Passion Classique.
Voici son programme :

« La jeune fille et la mort » de Schubert – 2e mvt

« Kindertotenlieder no 4 « Oft denk’ ich » de Mahler interprétée par Kathleen Ferrier

« L’air de la Comtesse » Dove sono… les Noces de Mozart interprétée par
Lisa della Casa

« Un di, felice, eterea…  » Traviata de Verdi interprété par Placido
Domingo

Et puis aussi : La Valse n°19 en la mineur de Chopin

Mes trois madeleines

« L’Auvergnat » de Brassens

« Over the rainbow « interprétée par Judy Garland au Carnegie Hall le 23
avril 1961

« Dans les rues d’Antibes » par Sidney Bechet

La vie aujourd’hui pour moi serait : « Le Sacre du Printemps » d’Igor
Stravinsky

L’amour, « Voi che Sapete… « (l’air de Chérubin, les Noces) de Mozart

La mort, « Addio del passato… » Traviata interprétée par Callas à Lisbonne
en 1954 ou encore à Milan en 55 sous la direction de Visconti.