Les enceintes CM1 S2 de Bowers & Wilkins

Ces enceintes remportent 3 étoiles dans la critique Hi-Fi de Classica. Si leur volume sonore est sans rapport avec la taille de l'enceinte et qu'elles sont dotées d'un grave très tenu, le médium est un peu en retrait.

Bien que très compacte, cette enceinte bénéficie des avancées techniques développées sur la prestigieuse série Nautilus. Elle est ainsi équipée d’un tweeter prolongé par un tube destiné à gérer les vibrations. Désormais appelé " double dôme ", ce hautparleur en aluminium est associé à un anneau de même origine et à du gel censés l’isoler au mieux des vibrations de la caisse. Le rejoint un transducteur de médium-grave de 13 centimètres de diamètre en Kevlar. Cette nouvelle version S2 se distingue également de la précédente par un coffret plus rigide et des composants électroniques utilisés dans le filtre de qualité supérieure. La finition est superbe.
Écoute
Le contraste entre la taille de l’enceinte et le volume sonore ne manquera pas d’en surprendre plus d’un. Il faut bien reconnaître que même à fort niveau, le piano ou les contrebasses conservent une netteté (les pizzicatos), une assurance (l’articulation), une rapidité plutôt impressionnantes. La petite CM1 S2 laisse la musique se déployer généreusement et elle pourra sans peine investir des salles de belles dimensions sans paraître inadaptée. Cela dit, la restitution globale, certes séduisante et sans la moindre vulgarité, manque un peu de spontanéité.