L’épidémie de grippe aviaire s’étend dans le sud-ouest…

 

Depuis hier, 54 nouvelles communes sont concernées par l’abattage préventif des canards et des oies.
En tout plus 400 communes font l’objet de cette mesure, principalement dans les Landes, le Gers et les Pyrénées-Atlantiques. Les éleveurs pénalisés, seront indemnisés à partir de mars ce qui ne sera pas le cas pour la filière abattoir et transformation du foie gras. La situation est catastrophique pour eux. Ecoutez, Jacques Candelot, son entreprise de production et d’abattage de volailles est quasiment à l’arrêt depuis le début de l’épizootie, il y a deux mois.

Il est joint par Estelle Dautry.