Le Théâtre du Châtelet entre dans une nouvelle ère au cœur de la vie parisienne

Après plus de deux ans de travaux, le Théâtre du Châtelet entre dans une nouvelle ère. Aujourd’hui plus lumineux, plus moderne et plus écologique, il se donne pour mission d’ouvrir en grand les portes du spectacle vivant à un public plus nombreux et surtout plus divers. Découvrez les grands moments de sa nouvelle saison 2019-2020

 

Coup d’envoi de la saison en septembre

Son grand spectacle inaugural, intitulé Parade, donnera en septembre le coup d’envoi de la saison. Trois troupes seront invitées : les compagnies d’Elizabeth Streb et de Stéphane Ricordel, à l’univers aérien et poétique, se joindront à la troupe de Las Marionetas Gigantes (marionnettes géantes) venue du Mozambique. La parade commencera sur le parvis de l’Hôtel de Ville pour se poursuivre dans le Théâtre, et rendra hommage à l’esprit révolutionnaire de Picasso, Cocteau, Satie et Massine.

La comédie musicale Un Américain à Paris par Christophe Wheeldon, ensemble intemporel d’œuvres orchestrales et de chansons jazzy signées Gershwin, reprendra fin novembre. Le chorégraphe donnera aussi sa version de Cendrillon en juillet.

Les scolaires auront droit à leurs moments musicaux privilégiés : les déjeuners-concerts, organisés avec l’Orchestre de chambre de Paris, seront l’occasion pour eux de découvrir une œuvre puis d’en discuter avec le compositeur ou les musiciens.

Le Théâtre du Châtelet fera résonner des musiques plurielles

Le compositeur et rappeur Abd Al Malik donnera début octobre sa tragédie musicale Les Justes, reprenant le texte d’Albert Camus qui l’a tant marqué enfant.

Fin octobre le bouillonnant chef Theodor Currentzis dirigera son ensemble MusicAeterna dans un programme dédié à Mozart puis Rameau, avant d’interpréter Beethoven puis Fauré en mai.

Autre moment attendu : Il était une fois une rose de fer où la chanteuse malienne Rokia Traoré rendra hommage en juin à la légendaire chanteuse sud-africaine Miriam Makeba.

La réouverture du Théâtre du Châtelet signe le retour d’un théâtre citoyen et innovant, résolument tourné vers un public jeune et divers.