Le récital de Mao Fujita à la Fondation Vuitton

Vendredi 12 octobre à 20h30, le jeune pianiste Mao Fujita donne un programme Liszt, Scriabine et Prokofiev en direct sur Radio Classique depuis l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton.

Né à Tokyo en 1998, Mao Fujita a commencé à étudier le piano à l’âge de 3 ans.
En 2017, alors qu’il est encore en première année au Conservatoire de musique de Tokyo, il remporte le 27e Concours International de Piano Clara Haskil en Suisse, ainsi que trois autres récompenses : l’« Audience Award », le « Prix Modern Times », et le « Prix Coup de Cœur ». Cet exploit lui vaut d’attirer une attention internationale.
Au cours de la saison 2017-2018, il a joué le concerto pour piano de Tchaikovsky avec le chef Oleg Caetani et le Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra et a connu un vif succès. Il s’est également produit au Klavier-Festival Ruhr, et a été invité au Verbier Festival en tant que musicien de l’Academy.

Pour son premier récital à la Fondation Louis Vuitton, Mao Fujita a choisi de confronter quelques-unes des plus célèbres pages pour piano de Franz Liszt à deux sonates emblématiques du piano russe au XXe siècle signées de Scriabine et Prokofiev.

Programme :
Franz Liszt
Années de pèlerinage. Deuxième année : Italie
• N°5 : Sonetto 104 del Petrarca
• N°7 : Après une Lecture de Dante – Fantasia quasi Sonata

Franz Liszt
Rhapsodies hongroises
• N°12 en ut dièse mineur
• N°2 en ut dièse mineur

Alexandre Scriabine
Sonate-fantaisie n°2 en sol dièse mineur op.19

Serge Prokofiev
Sonate n°7 en si bémol majeur, op.83