Le Quatuor Tchalik explore le répertoire français avec des œuvres rares !

A l’occasion de la publication du nouvel album du quatuor Tchalik, Gabriel Tchalik, son premier violon, sera ce mardi 12 octobre à 20h dans le Journal du Classique.

Le quatuor Tchalik fera ses débuts au Théâtre des Champs-Elysées le dimanche 7 novembre

Après un remarquable album dédié à Reynaldo Hahn, le jeune et brillant quatuor Tchalik poursuit son exploration du répertoire français, privilégiant les œuvres rares. C’est ainsi qu’il vient de nous offrir sa lecture des deux quatuors de Saint-Saëns, dont la discographie demeurait jusqu’ici très restreinte. « On ne peut faire un quatuor à cordes qu’à vingt ans, lorsqu’on a l’ignorance et la témérité de la jeunesse ou à soixante, lorsqu’on possède une expérience consommée et qu’on n’ignore plus rien de son art » déclara Saint-Saëns, qui choisit la seconde option, la maturité, pour s’attaquer à ce genre, à la fin de sa vie. Et si ses deux quatuors demeurent bien moins connus que ceux de Ravel ou de Debussy, ils n’en demeurent pas moins remarquables et mériteraient une meilleure reconnaissance.

A lire aussi

 

Le quatuor Tchalik fera ses débuts au Théâtre des Champs-Elysées le dimanche 7 novembre aux côtés du violoncelliste Edgar Moreau et autour du quintette de Schubert. Il sera également en concert le 16 novembre à Reims, le 3 décembre à Wissous, le 5 décembre aux Musicales d’Arradon ainsi que le 12 janvier à la Philharmonie de Paris dans le cadre de la Biennale de quatuor.

Laure Mézan

Retrouvez l’actualité du Classique