Le parler Clerc

Christine Clerc a longtemps écrit au Figaro et parlé sur RTL. Cette grande journaliste est aussi une mélomane sincère comme vous avez pu en juger. Personnellement, j’ai beaucoup aimé son programme : « D’amour l’ardente flamme » de Berlioz est l’un de mes airs préférés, etc. Tout était parfait. Elle a eu la bonne idée (et le talent) de choisir des musiques en rapport avec son livre sur De Gaulle et Malraux (Nil). Là aussi, c’était très réussi. La discussion portait davantage sur son livre que sur la musique, mais comment l’éviter ?

Il porte sur une page marquante de notre histoire et sur deux immenses personnages, qui nous fascinent encore. Que l’on ait lu ou pas Malraux. Que l’on ait voté ou pas pour De Gaulle. Moi, ça me donne envie de chercher les conférences de presse du Grand Connétable sur YouTube et de réécouter les discours de Malraux chez Frémeaux FRères qui les a magnifiquement réédités sur CD.

Voici son programme :

0. Verdi – La Forza del destino – Ouverture

Madeleines :

. Julien Clerc « Ma preference »

. un tango de Carlos Gardel

. Programme :

. Strauss – Une vie de héros

. Verdi – Don Carlo -« Dio che nel alma infondere »

. Berlioz – Marguerite « D’amour l’ardente flamme » par Jessye Norman

. Mozart – La Flute Enchantée – Air de tamino « Wie stark ist nicht dein zauberton »

. Satie : La belle excentrique

. Puccini – Turandot –  » Nessun dorma »

Wagner – Tristan und Isolde – La mort d’Isolde dirigé par Flagstadt