Le MET tend la main aux victimes du shutdown.

Le désaccord budgétaire entre les Républicains et les Démocrates paralyse le Congrès. Le président américain souhaite que les coûts de construction d’un mur à la frontière mexicaine soient pris en compte dans le vote du budget, soit 5,7 milliards de dollars. L’opposition démocrate s’y refuse. Ainsi, de nombreuses administrations fédérales ferment et les fonctionnaires qui y travaillent se retrouvent en situation de chômage technique. Le directeur du Met, Peter Gelb, a généreusement proposé une invitation à tous ces agents de l’Etat affectés par le shutdown sous présentation d’un justificatif. Ces derniers auront droit à 2 invitations par personne pour l’un des spectacles à l’affiche du Metropolitan entre le 19 et le 31 janvier. Au programme : Quatre représentations de Pelléas et Mélisande, trois d’Adriana Lecouvreur, deux de Carmen et deux de Iolanta/Le Château de Barbe-Bleue et une de Don Giovanni. Une belle initiative.