Le meilleur choix

Découvrez les nouvelles enceintes Triangle Comète EZ.

Comme certains constructeurs automobiles, Triangle a choisi de conserver le nom de ses enceintes tout en les faisant régulièrement évoluer. Aussi le nom de Comète est-il familier aux amateurs de la marque tout comme ceux de Titus et Antal, toujours au catalogue. La nouvelle Comète réunit dans un volume respectable (40 centimètres de hauteur) deux haut-parleurs de la dernière génération. Le tweeter TZ2510, commun aux six modèles de la gamme Esprit qui célèbre ses vingt ans, installe un tweeter à dôme en titane dans une chambre de compression. Il le couronne d’une pièce de phase en forme d’ogive de façon à limiter la directivité. Le haut-parleur de médium-grave entoure une membrane en pulpe de cellulose de 16,5 cm de diamètre d’une suspension en alliage de caoutchouc et de mousse en forme de demi-rouleau. Le branchement s’effectue sur un bornier de très belle facture en aluminium brossé. La finition est irréprochable, avec un saladier en aluminium occultant les vis de fixation en face avant.
Écoute
Il ne faut pas attendre de la Comète des basses à lézarder les murs ni des aigus à faire éclater le cristal. Ce n’est de toute façon pas ce que l’on espère d’une enceinte. Cela dit, le grave se déploie sur une large échelle avec aisance et il participe à la respiration généreuse de la musique : les pupitres ne paraissent jamais entassés dans un espace réduit. Les notes martelées par la main gauche du pianiste comme les contrebasses d’un orchestre restent d’une lisibilité exemplaire. Cette rapidité ne s’obtient heureusement jamais au détriment de la densité. Cette enceinte n’a pas à rogner les sons pour en découvrir l’articulation. Les voix et les cordes se montrent ainsi particulièrement voluptueuses. Jamais acide, l’aigu participe à cette restitution naturellement chantante et dynamique, sans esbroufe ni tapage. Aussi cette Comète risque-t-elle de briller longtemps dans le ciel de la haute-fidélité.