Le Festival Ravel, un des grands évènements internationaux de cette fin d’été

Kirk K/Flickr

Nous vous proposons une escapade sur la côte basque ce lundi 30 août à 20h dans le Journal du Classique, en compagnie de Bertrand Chamayou, Jean-François Heisser et Vincent Dumestre.

Renaud Capuçon, Michel Portal, Pierre Génisson et Michel Dalberto participent au festival Ravel

La première édition du nouveau « Festival Ravel », conçu et dirigé par Bertrand Chamayou et Jean-François Heisser se tient en ce moment et jusqu’au 10 septembre. Une manifestation qui rayonne sur les terres natales du compositeur français, entre Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Bayonne ou encore Hendaye et s’annonce d’emblée comme l’un des grands événements internationaux de la fin de l’été. Y sont attendus, ces prochains jours : les quatuors Diotima et Jerusalem, le clarinettiste Pierre Génisson, le baryton Stéphane Degout, les pianistes Michel Dalberto et Jean-Frédéric Neuberger, Michel Portal avec le trio Paul Lay, Renaud Capuçon, l’orchestre des Champs-Elysées de Philippe Herreweghe, Lea Desandre… ainsi que l’Orchestre de Paris sous la direction de Riccardo Chailly.

A lire aussi

 

Ravel est donc la figure centrale d’une programmation particulièrement variée, jouant sur les multiples ramifications que le compositeur peut inspirer, du répertoire baroque à la création, en passant par le jazz et la musique basque. L’identité du festival s’est également construite autour du patrimoine de la région et notamment l’Eglise de Saint-Jean-de-Luz, célèbre pour avoir accueilli le mariage de Louis XIV avec Marie-Thérèse en 1660. Mariage qui a fait l’objet d’une formidable reconstitution musicale par Vincent Dumestre à la tête de son poème Harmonique et de la Compagnie la Tempête.

Laure Mézan

Retrouvez l’actualité du Classique