Le dernier concert de Günter Wand

Dès le début des années 1950, Günter Wand (1912-2002) commence à diriger différentes formations, faisant ses débuts en Angleterre avec l’Orchestre symphonique de Londres en 1951. En 1982, il prend la direction de l’Orchestre symphonique de la NDR de Hambourg.

À la fin de sa carrière, il fut invité chaque année par l’Orchestre Philharmonique de Berlin, programmant presque exclusivement une symphonie d’Anton Bruckner à chaque concert. Sa carrière fut étonnamment longue, à l’image de celles d’Eugen Jochum – autre grand spécialiste de Bruckner – et de Wolfgang Sawallisch, son cadet de dix ans.

Deux symphonies – que le chef connaissait par cœur – étaient inscrites au programme de ce concert donné le 30 octobre 2001 avec l’Orchestre Symphonique de Hambourg : la Symphonie n° 5 de Schubert et la Symphonie n° 4 « Romantique » de Bruckner. Pour terminer la soirée, Francis Drésel nous propose d’explorer le versant « accompagnateur» du talent de Günter Wand avec le Concerto pour piano n° 1 de Tchaïkovsky (soliste Jorge Bolet, 1985) et le rare Concerto pour hautbois de Haydn (soliste Hans-Jörg Schellenberger, 1980).

Plus d’articles sur les concerts du dimanche soir :