Le chant d’une âme

La vie de Beethoven racontée par Romain Rolland

Assisterait-on au retour de Romain Rolland (1866-1944) ? Les éditions ambitieuses de son Journal ou de sa correspondance tendent à le prouver. Peut-être aussi le climat actuel est-il à nouveau propice à l’écoute des utopistes. L’auteur d’Au-dessus de la mêlée, romancier et pamphlétaire, artiste "engagé ", fut aussi un grand portraitiste et un musicologue de première importance. Actes Sud a déjà réédité son Haendel et ses Musiciens d’autrefois, Bartillat propose sa courte Vie de Beethoven. Ce n’est pas, comme plus tard son immense Beethoven, les grandes époque créatrices, une oeuvre " pour la science ", mais bien le subtil " chant de l’âme blessée ".
Vie de Beethoven, Romain Rolland, présenté par Jean Lacoste, Bartillat, 224 p., 17 €.