Laure Mézan reçoit Valérie Lesort et Christian Hecq

Ce mardi 5 novembre, à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit Valérie Lesort et Christian Hecq, qui viennent de signer la truculente mise en scène d’« Ercole Amante » de Cavalli à l’Opéra-Comique.

Le duo Valérie Lesort / Christian Hecq témoigne, une fois encore, d’une irrésistible inventivité.

Après un formidable « Domino noir » d’Auber, donné à l’Opéra de Liège puis à l’Opéra-Comique la saison dernière, le duo Valérie Lesort / Christian Hecq revient au genre de l’opéra et témoigne, une fois encore, d’une irrésistible inventivité.

Leur imagination est mise ici au service d’une œuvre rare, composée en 1662 pour le mariage de Louis XIV : « Ercole Amante » de Francesco Cavalli. A partir d’un livret se présentant sous la forme d’une succession de scènes de genres, faisant intervenir une galerie de Dieux de la mythologie, les deux metteurs en scène nous dressent toute une série de tableaux aussi drôles et poétiques les uns que les autres. Machines volantes, marionnettes et accessoires animés ponctuent ce spectacle absolument féérique.

 

Raphaël Pichon est dans la fosse, à la tête de son ensemble Pygmalion et d’un beau plateau de chanteurs (Nahuel di Pierro, Anna Bonitatibus, Giuseppina Bridelli…) pour servir une partition particulièrement colorée et chatoyante, traduisant habilement ce mélange de tragique et de comique qui caractérise l’ouvrage de Cavalli.

A découvrir jusqu’au 12 novembre à l’Opéra-Comique !

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité