Laure Mézan reçoit le violoniste et chef d’orchestre Julien Chauvin.

Ce mardi 8 octobre à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le violoniste et chef d’orchestre Julien Chauvin à l’occasion de la publication du nouveau volume de son intégrale des symphonies parisiennes de Josef Haydn et d’une rentrée riche en concerts entre Paris, Tours, Metz et Lyon.

 

Une rentrée placée sous le signe de Haydn pour Julien Chauvin et ses musiciens du Concert de la Loge !

Ils nous livrent, chez Aparté, le 4ème volume de leur remarquable intégrale des symphonies parisiennes. Au programme : la 87ème. Et si elle compte parmi les symphonies de ce cycle qui ne portent pas de titre (contrairement à la Reine, la Poule ou l’Ours) elle a été, pour l’occasion, baptisée… par le public. C’est ainsi qu’après consultation de centaines de propositions, Julien Chauvin et ses musiciens ont opté pour « l’Impatiente », terme qui s’adapte parfaitement à l’esprit de cette partition particulièrement vive, qui semble sans arrêt en mouvement.

Figurent également au programme de cet enregistrement une rare symphonie de Louis-Charles Ragué (compositeur et harpiste français contemporain de Haydn) ainsi que des airs de Sacchini, Gluck, Lemoyne ou Vogel (qui incarnent le chant français de la fin du XIVIIIè siècle) chantés par la soprano Sophie Karthäuser.

On attend ensuite la publication, en novembre, d’un nouvel enregistrement du Concert de la Loge : des musiques de salon de Beethoven et de son contemporain Reicha ; ainsi qu’un DVD conçu comme une visite en musique de la somptueuse galerie dorée de l’Hôtel de Toulouse (actuel siège de la banque de France) à Paris.

 

 

Julien Chauvin et le concert de la Loge donneront toute une série de concerts :

9 et 10 octobre à l’Auditorium du Musée du Louvre (la 84ème symphonie de Haydn et des airs d’opéra français chantés par Sophie Karthäuser)

11 octobre au festival « concerts d’automne » à Tours (un programme autour de Mozart avec la soprano Karina Gauvin et le claveciniste Justin Taylor)

8 et 9 novembre à l’Arsenal de Metz, dans le cadre du festival « Osez Haydn » qui s’y tiendra du 7 au 9 novembre (des symphonies et le Stabat Mater de Haydn)

17 novembre à la Chapelle de la Trinité à Lyon (le Stabat Mater de Haydn)

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité