Laure Mézan reçoit le ténor Reinoud van Mechelen

Ce mercredi 29 janvier à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le ténor Reinoud van Mechelen, à l’occasion de la publication de son nouvel album consacré à Marc-Antoine Charpentier.

 

Reinoud van Mechelen a consacré un superbe album à Dumesny

C’est une rare cantate et un petit opéra, deux ouvrages aussi poignants que fascinants évoquant le mythe d’Orphée, que le ténor Reinoud van Mechelen vient d’enregistrer pour Alpha, avec les ensembles « A Nocte Temporis » et « Vox Luminis » sous la direction de Lionel Meunier. Marc-Antoine Charpentier fut l’un des tout premiers compositeurs français à s’emparer de ce mythe que les Italiens (Caccini ou Monteverdi) avaient célébré en musique avant lui. Il composa ainsi une brève œuvre à trois voix, « Orphée descendant aux Enfers », sorte de scène dramatique d’une grande force émotionnelle, dans laquelle le temps semble comme suspendu.

 

 

Puis ce sera l’opéra « La Descente d’Orphée aux enfers », dont il ne nous reste que deux actes. Dans ces partitions, le compositeur français témoigne d’une écriture aussi délicate qu’intime que nous restituent admirablement ces musiciens et chanteurs. Reinoud van Mechelen incarne ici la figure d’Orphée, à laquelle Charpentier a prêté le timbre de haute-contre, ce registre de ténor aigu que le chanteur belge connaît et maîtrise merveilleusement, lui qui avait consacré un superbe album à Louis Gaulard Dumesny, le plus célèbre haute-contre de l’époque et interprète fétiche de Lully.

 

Vous pourrez retrouver Reinoud van Mechelen et ses partenaires, dans ce même programme, le 30 janvier à la Salle Gaveau.

 

Retrouvez l’actualité du Classique