Laure Mézan reçoit le ténor Cyrille Dubois

Ce vendredi 25 octobre à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le ténor Cyrille Dubois, à l’occasion de la publication de son nouvel album dédié aux lieder de Liszt.

Le ténor Cyrille Dubois forme, depuis une dizaine d’années, un remarquable duo avec le pianiste Tristan Raës

Merveilleux interprète de la mélodie et du lied, le ténor Cyrille Dubois forme, depuis une dizaine d’années, un remarquable duo avec le pianiste Tristan Raës. Après avoir exploré le répertoire français, ils se sont plongés dans l’univers, assez méconnu, des lieder de Franz Liszt, dont ils nous révèlent ici quelques pépites. Ce bel album, intitulé « O Lieb » (référence au lied tiré de l’une des célèbres consolations de Liszt), vient de paraître chez Aparté.

 

S’ils ont ponctué toute sa vie créatrice, ces lieder restent, encore aujourd’hui, éclipsés par la production pianistique de Liszt. On y retrouve pourtant le même souffle romantique et ce même goût pour les voyages. Comme il l’avait fait, avec ses Années de pèlerinage au piano, le compositeur rend hommage à l’Italie à travers les sonnets de Pétrarque mais célèbre aussi la poésie française, avec Victor Hugo. Les vers de Goethe, Heine ou Schiller lui ont également inspirés des pages dans lesquelles s’expriment toutes les facettes de l’amour et de ses tourments.
Cyrille Dubois et Tristan Raës interpréteront quelques-uns de ces lieder à l’occasion du récital qu’ils donneront le 19 novembre à Elephant Paname à Paris, dans le cadre de la saison « L’Instant lyrique ».

L’actualité de Cyrille Dubois sera aussi marquée, en cette fin d’année, par quelques grands rôles très attendus : il chantera son premier Nadir sur scène, dans une production des « Pêcheurs de perles » de Bizet du 8 au 16 novembre à l’Opéra Royal de Wallonie, à Liège, puis incarnera « Fortunio » de Messager à l’Opéra Comique du 12 au 22 décembre.

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité