Laure Mézan reçoit le pianiste Lucas Debargue

Ce mardi 26 novembre à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le pianiste Lucas Debargue, à l’occasion de la publication de son album Scarlatti et de ses prochains concerts avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse.

 

Lucas Debargue entretient une relation singulière avec la musique de Scarlatti

Lucas Debargue entretient une relation singulière, qu’il qualifie lui-même de viscérale, avec la musique de Scarlatti. Elle lui parle directement, l’aide à travailler toutes sortes de répertoires, lui permet de mieux comprendre les autres compositeurs… Elle est aussi, pour lui, déconnectée de son époque. « Scarlatti, c’est mon compositeur contemporain préféré » aime à dire le pianiste, dont les interprétations des sonates du maître italien semblent, justement, intemporelles.

 

 

Lucas Debargue est aussi plongé dans la musique de Liszt

Alors que vient de sortir chez Sony un superbe coffret de 4 cds, réunissant 52 sonates de Scarlatti, Lucas Debargue est aussi plongé dans la musique de Liszt, dont il jouera le premier concerto pour piano le 7 décembre à la Halle aux Grains de Toulouse et le 9 décembre à la Philharmonie de Paris (concert qui sera capté par les micros de Radio Classique). Il retrouvera, pour l’occasion, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et Tugan Sokhiev, des musiciens avec lesquels il avait déjà tissé des liens. Des rendez-vous d’autant plus attendus que c’est la première fois que le pianiste donnera ce concerto de Liszt en concert, une œuvre pleine de fougue et d’énergie qui a marqué son adolescence, le faisait rêver, comme il s’en est confié.

 

Retrouvez l’actualité du Classique