Laure Mézan reçoit le chef d’orchestre Riccardo Chailly

Ce vendredi 31 janvier à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le chef d’orchestre Riccardo Chailly, à l’occasion de sa venue à la Philharmonie de Paris pour un cycle Beethoven.

Diriger Beethoven, est-ce toujours un défi pour Riccardo Chailly ?

Il dirige aujourd’hui l’un des opéras les plus illustres au monde, la Scala de Milan, et son nom reste attaché à quelques-unes des plus grandes phalanges européennes dont il a présidé aux destinées, comme le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam et l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Riccardo Chailly est l’une des figures les plus emblématiques de la direction.

C’est pour célébrer Beethoven qu’il est venu passer une semaine à Paris, servir un compositeur qu’il n’a cessé de fréquenter et dont il a enregistré une remarquable intégrale des symphonies, en 2011, avec l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig.

 

 

Diriger Beethoven, est-ce toujours un défi pour lui ? Riccardo Chailly nous racontera ce soir sa relation ainsi que l’évolution de sa conception de la symphonie Beethovénienne et nous parlera de son orchestre, la Filarmonica della Scala, avec lequel il est venu en début de semaine à Paris, sans oublier ses liens avec l’Orchestre de Paris qu’il retrouve ce soir et demain soir pour la Symphonie n° 9.
Un rendez-vous exceptionnel avec l’un des plus grands maitres de l’orchestre, aussi investi et inspiré dans la fosse que dans le répertoire symphonique !

 

Retrouvez l’actualité du Classique