Laure Mézan reçoit la mezzo-soprano Lea Desandre et le luthiste Thomas Dunford

Ce vendredi 8 novembre à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit la mezzo-soprano Lea Desandre et le luthiste Thomas Dunford, à l’occasion de la publication du premier enregistrement de l’ensemble « Jupiter ».

 

« Faire de la musique de chambre permet d’être en fusion » Lea Desandre

C’est le désir de réunir des amis musiciens partageant les mêmes valeurs, une approche du répertoire baroque assez similaire à celle du jazz, basée sur l’improvisation et l’écoute mutuelle qui a motivé la création, par Thomas Dunford, de ce nouvel ensemble Jupiter.

Un premier enregistrement, sorti chez Alpha, nous permet d’apprécier la grande complicité et l’engagement de ce groupe, auquel appartient également Lea Desandre. « Faire de la musique de chambre permet d’être en fusion, » nous dit la chanteuse qui, ici, développe une démarche d’instrumentiste.

 

 

Et c’est Vivaldi qu’ils ont choisi pour lancer cette aventure, un compositeur dont la musique si riche et contrastée s’accorde parfaitement à l’esprit de cet ensemble et permet de mettre en valeur les qualités solistiques de chacun des membres. Ce programme associe ainsi des pages vocales et des concertos pour basson, violoncelle et luth.

Les musiciens de « Jupiter » seront en concert le 29 novembre à la salle Gaveau. L’écrivain Erik Orsenna et le chef d’orchestre William Christie se joindront à eux pour cette grande soirée Vivaldi.

Lea Desandre sera également du 13 au 16 novembre à l’Opéra-Comique, en compagnie du baryton Marc Mauillon pour un petit concert spectacle conçu comme une parodie du monde lyrique.

Thomas Dunford partagera, lui, la scène de l’Auditorium du Musée d’Orsay les 10 et 19 décembre avec Iestyn Davies et Jean Rondeau.

 

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité