L’ami Farré en a plein le do

 Jean-Paul Farré et Olivier Bellamy sur Radio Classique

Quel personnage ce Jean-Paul Farré ! Avec ses airs de professeur fou, de maniaque du rythme, de compulsif obsessionnel, il nous rappelle que l’humour comme la musique sont avant tout affaire de précision et de rigueur.

La musique, il a ça dans ses veines. Mais comme il est avant tout acteur de comédie (au sens noble et complet du terme), il mêle ses deux passions dans des spectacles hilarants et burlesques.

On peut parler musique pendant des heures avec Jean-Paul Farré, il connaît tout. Avant l’émission, il a réglé son programme très soigneusement avec Yann, entre deux anecdotes et trois mots d’esprit. Après, il a couru au théâtre (Petit Hébertot) pour travailler son piano. Eh oui, quand on fait rire avec la musique, il faut soi-même être irréprochable !

Voici son programme :

– morceau préféré: Requiem de Berlioz dirigé par Charles Munch- Dies Irae

– 3 madeleines: 1) La Moldau de Smetana (début)

            2) La Symphonie des Adieux de Haydn numéro 45 (fin)

            3) Piccolo Saxo et Compagnie ou la petite histoire d’un grand

orchestre de Jean Broussolle et André Popp , Récitant : François Périer (le

moment où le récitant dit « Sa majesté le piano »)

– autres morceaux: SIBELIUS valse lyrique pour piano dans intégrale Bis

vol.10, disc 3, plage 33

                 BEETHOVEN sonate pour violon et piano op.12 n2 en La M 1erh

mvt

                 REBEL Les éléments plage 1

                 BUXTEHUDE canzonetta pour orgue WV172 en Sol M par Olivier

Vernet

                  LAGOYA Jeux interdits à la guitare

                  WALDTEUFEL valse Amour et printemps arrangée par Paul

Méfano

                  MENDELSSOHN quatuor op.44 n3 3ème mvt par

l’Artis-Quartett